Accueil / International / Adhésion de 30 pays africains à l’alliance «Smart Africa»

Adhésion de 30 pays africains à l’alliance «Smart Africa»

Une trentaine de pays africains ont adhéré à l’alliance «Smart Africa», un réseau qui ambitionne de développer le digital en Afrique et transformer le continent en un marché numérique unique. Le plus récent adhérent est le Maroc qui a vient de rallier ce réseau, a rapporté l’Agence de presse marocaine (MAP). «Avec le Maroc, l’alliance Smart Africa compte désormais 30 pays membres représentant un marché total de plus de 750 millions d’habitants, de nombreux partenaires du secteur privé, ainsi que plusieurs organisations internationales», a déclaré Lacina Koné, directeur général de «Smart Africa».

Koné s’exprimait, le 4 décembre 2019, à Rabat, capitale du Maroc, lors de la cérémonie de l’officialisation de l’adhésion marocaine. «La nature transfrontalière de la technologie et de l’innovation signifie que le Maroc et ses startups peuvent créer des opportunités au continent tout entier», a-t-il fait remarquer. Smart Africa compte également plus de 40 entreprises du secteur privé, dont «Huawei», «Facebook», «Intel» et «Tata Communications», a-t-on relevé.

Il compte aussi plusieurs organisations internationales telles que l’Union Africaine (UA), l’Union internationale des télécommunications (UIT), la Banque africaine de développement (BAD), et la Banque Mondiale (BM). «Smart Africa» vise à «accélérer le développement socio-économique durable» en Afrique «grâce à un accès abordable au haut débit (d’internet) et à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC)» lit-on sur le site web du réseau.

 

Source: dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Coronavirus : Premier cas confirmé en Côte d’Ivoire

Un premier cas du coronavirus a été confirmé en Côte d’Ivoire dans le district d’Adjamé-Plateau-Attécoubé. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.