Accueil / International / Le groupe Etat islamique décapite des otages chrétiens au Nigéria

Le groupe Etat islamique décapite des otages chrétiens au Nigéria

 

Le groupe de l’État islamique a publié une vidéo prétendant montrer le meurtre de 11 chrétiens au Nigeria.

IS a déclaré qu’elle faisait partie de sa campagne récemment déclarée pour “venger” la mort de son leader et porte-parole en octobre en Syrie.

Aucun détail n’a été donné sur les victimes qui étaient toutes des hommes, mais IS dit qu’elles ont été” capturées au cours des semaines précédentes” dans l’État de Borno, au nord-est du Nigéria.

La vidéo de 56 secondes a été produite par l'”agence de presse” Amaq de l’Etat islamique.

Elle a été diffusée le 26 décembre et les analystes affirment qu’elle coïncidait clairement avec les célébrations de Noël.

Les images ont été filmées dans une zone extérieure non identifiée.

Un des prisonniers se trouvant au milieu est abattu tandis que les 10 autres sont poussés au sol et décapités.

Abu Bakr al-Baghdadi et Abul-Hasan Al-Muhajir, ancien dirigeant et porte-parole de l’Etat islamique, ont été tués en Syrie à la fin du mois d’octobre.

Près de deux mois plus tard, le 22 décembre, le groupe Etat islamique a déclaré une nouvelle campagne militante pour “venger” leur mort et a depuis revendiqué une vague d’attentats dans divers pays sous la bannière de cette campagne.

Une faction du groupe islamiste nigérian Boko Haram combat désormais sous la bannière de “l’État islamique de la province d’Afrique de l’Ouest ” (Eipao).

L’année dernière, l’Eipao a tué deux sages-femmes qu’il avait prises en otage auparavant.

 

Avec BBC

A propos guiquo-admin

Check Also

Côte d’Ivoire: Construire des salles de classe avec du plastique recyclé

Neuf salles de classe ont été construites avec des briques en plastique recyclé à «Gonzagueville», …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.