Accueil / Economie / Bientôt une Stratégie nationale d’Economie Bleue pour la Guinée

Bientôt une Stratégie nationale d’Economie Bleue pour la Guinée

L’hôtel ONOMO a abrité ce Mercredi 15 Janvier 2020, un Atelier national de présentation de l’Etude pour l’élaboration d’une pré-stratégie nationale d’Economie bleue, multisectorielle et sécurisée.

 

Par définition l’Economie bleue regroupe toutes les activités économiques connexes, menées à partir des océans, des mers, des fonds marins, des fleuves, des lacs, des nappes souterraines, portées par des modèles de production fondés sur la résilience et l’adaptabilité.

 

Cet atelier d’échanges et de réflexions a réuni autour du Ministre des Investissements et des partenariats public-privé, Mr Gabriel Curtis et du Représentant résident du PNUD en Guinée, Mr Luc Grégoire, plus de soixante-dix (70) experts,  venus de plusieurs services des départements ministériels entre autres :  de la Direction Nationale de l’Environnement, des Eaux et Forêts, du Bureau Guinéen d’étude et Evaluations Environnementales, du Service de Protection du Milieu Marin et des zones Côtières, des Bureaux de Stratégie et de Développement, de l’Office Guinéen des Parcs et Réserves, du Service de Gestion des Catastrophes et des urgences environnementales, de la Direction Nationale du Génie Rural, de l’Agence Nationale de l’Aquaculture de Guinée, de la Direction Nationale de l’Economie Maritime, de la Direction Nationale du Développement Local, de la Recherche et des Innovations Technologiques, du Centre d’Etudes et de Recherche en Environnement (CERE), de la Direction Nationale de l’hydraulique, de la Primature,  de la préfecture maritime, de la société civile ainsi que plusieurs experts en environnement du PNUD, le Directeur National du Programme Environnement,  le Chargé de programme de Programme Environnement et l’Economiste national du PNUD.

 

A noter, la présence à cette importante rencontre, de Mr Touré, Directeur de Cabinet adjoint de la Primature, représentant le Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, de Mr Sophiane Sankhon, Secrétaire Général du Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime et du Point Focal UNESCO, Mr Mamadou Dian Diallo.

 

Cette initiative du Gouvernement appuyée par le PNUD a pour objectif de partager avec les parties prenantes et l’ensemble des acteurs, l’approche méthodologique, les outils de collecte des données ainsi que le planning du déroulement des activités de l’étude pour l’élaboration d’une pré-stratégie nationale d’économie bleue, multisectorielle et sécurisée. Elle est réalisée par une Equipe de 3 consultants parmi lesquels, un Consultant international, dans le but de maximiser les synergies avec les autres démarches connexes et de favoriser l’appropriation nationale et recueillir les contributions des parties prenantes sur la démarche méthodologique et des outils de collectes.

 

Pour le Ministre des Investissements et partenariats publics Gabriel Curtis, qui a fait une brillante présentation sur les Eau-portunités  (en référence aux multiples opportunités inexploitées offertes par les eaux) de la Guinée : L’économie bleue peut être un levier important pour le développement durable en Guinée. On gagnerait à valoriser tout cela, sans occulter le potentiel que peut offrir, les iles de Loos, les iles aux trésors, un patrimoine important, mais pas toujours connu. Si nous valorisons toutes ces richesses et opportunités, la Guinée pourra attirer des visiteurs, des emplois seront créés et l’environnement préservé.

 

Le Représentant résident du PNUD, Mr Luc Grégoire s’engage de son coté, à appuyer la volonté et l’ambition du Gouvernement Guinéen, de valoriser son potentiel hydrologique et maritime :  Nous sommes partants et sommes engagés à faire de cette économie bleue, un levier et faire émerger, ce projet pour le développement durable du pays, selon les moyens dont nous disposons. Nous sommes convaincus qu’en accompagnant le Gouvernement Guinéen, ce sont des modes de production, de consommation et de vie qui seront transformés, pour le bien-être des populations guinéennes.

 

La Guinée dispose d’un littoral qui s’étend sur plus de 300 km, offrant un domaine maritime considérable et mille kilomètres de fleuves. Une belle opportunité pour développer l’économie bleue qui s’appuie sur la gestion intégrée des zones côtières. Cette méthode est centrée sur l’écosystème et intègre les principes du développement durable promu par les Etats membres des Nations Unies « Une Économie verte dans un Monde bleu ».

 

Pour Rappel : Le développement des océans est un des Objectifs de développement durable (ODD). En effet l’ODD 14 notamment vise en effet, à « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ». L’économie bleue assure de multiples connexions avec la plupart des ODD. Les ressources aquatiques et marines jouent un rôle crucial dans un éventail de secteurs économiques qui procurent des revenus et des opportunités d’emploi pour mettre fin à la pauvreté (ODD 1). Ainsi l’élaboration de la pré-stratégie et plus tard la stratégie nationale de l’économie bleue, multisectorielle et sécurisée permettra à la Guinée de faire face à faiblesse du cadre juridique, politique, réglementaire et institutionnel, la mauvaise planification ainsi que l’absence d’une réglementation du développement côtier qui exacerbent les problèmes déjà existants.

 

Cellule de communication du PNUD

A propos guiquo-admin

Check Also

La capture illicite des poissons engendre une perte d’un coût de 1,3 milliard de dollars par an dans le golfe de Guinée,

La lutte contre la pêche illicite dans le golfe de Guinée situé au Sud-Ouest de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.