Accueil / Société / Guinée/COVID-19: l’ONG AEDDG au chevet des prisonniers de la maison centrale Coyah

Guinée/COVID-19: l’ONG AEDDG au chevet des prisonniers de la maison centrale Coyah

Dans le cadre du renforcement de la capacité de l’hygiène et l’amélioration des conditions de détention surtout dans la prévention contre la COVID-19 dans les différentes prisons du pays, l’ONG agir ensemble pour le Droit des détenus en République de Guinée a procédé ce samedi 11 juillet à la remise des matériels de prévention contre la pandémie du coronavirus à la prison civile de la préfecture de Coyah.

Ce don est composé de cinq (5) kits sanitaires, trois (3) cartons de savons, 200 bavettes et quelques savons de toilettes avec un coût de 4.000.000 FG vient dans l’effort propre de l’ONG.

Dans sa communication, la porte-parole de la dite l’ONG Aminata Camara a fait savoir l’objectif visé par la structure.

« Nous sommes là ce matin dans le cadre de la contribution à la lutte contre la COVID-19 qui touche tous les pays. Connaissant les conditions des détenus dans différentes prisons du pays, nous avons choisi cette maison centrale de Coyah parce que non seulement, c’est une maison dont nous avons étudié l’évolution de l’état des prisonniers mais aussi nous avons constaté que dans beaucoup d’autres maisons de détention, il y a eu des actes, mais à Coyah aussi il manquait des kits sanitaires donc nous avons pensé avons eu de venir en aide ».

« Aujourd’hui c’est la première étape et nous comptons élargir notre moins dans toutes les maisons de détention du pays avec nos moins ».
Très satisfait du geste, le régisseur de la prison civile de Coyah El Mamadou Barry n’a pas manqué d’exprimer son sentiment venant de cette jeune structure qui va désormais ajouter à leur acte déjà sur le terrain.

 

« C’est un acte purement humanitaire, on remercie cette ONG qui a choisi de venir en aide des prisonniers de Coyah. C’est des personnes qui sont avec nous, ils sont leurs droits. Donc, de faite apporter tous ces équipements pour renforcer l’hygiène et l’amélioration des conditions de détention, ça nous va droit au cœur. Ce geste va changer beaucoup de choses parce que si vous savez constater, il y a beaucoup de kits de lavage des mains déjà installés, il y a d’autres sont en cours d’épuisement. Alors ce geste contribué leur remplace ».

Pour défendre ces détenus, le régisseur a rappelé en ce terme : « Si vous imaginez quand on dit qu’ils sont en prison il y a beaucoup de concept que les gens vont penser tant tôt ils disent qu’ils sont des bandits, les délinquants, donc il faut les laisser comme ça ne faut jamais penser à eux alors c’est le contraire qu’il faut le faire. C’est n’est pas parce-qu’ils sont faits quelques choses au-dehors ils sont en prison il faut les oublier peut-être un jour ils seront au-dehors et si leurs conditions de détention ne sont pas renforcées forcément cela va créer le catastrophe », a-t-il noté.

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Siguiri: Un pasteur se donne la mort par pendaison à Boukaria

Gamesse Sanoussy c’est le nom de la victime âgée de 35 ans. Ce jeune pasteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.