Accueil / Economie / Guinée: Le gouvernement et la BEI signent un contrat de financement du projet d’interconnexion électrique à hauteur de 170 millions d’euros

Guinée: Le gouvernement et la BEI signent un contrat de financement du projet d’interconnexion électrique à hauteur de 170 millions d’euros

Le gouvernement guinéen et les représentants de la BEI (Banque Européenne  d’Investissement) ont signé ce vendredi, 23 avril 2021, un contrat de financement pour la construction de la nouvelle ligne électrique 225 Kilo Volte Guinée-Mali (composante B Linsan-Fomi).

La cérémonie de signature de ce contrat de financement à hauteur de 170 millions d’euros, pour une durée de réalisation de 18 mois a eu lieu dans un réceptif hôtelier de la place, en présence des membres du gouvernement guinéen, des représentants de l’Union européenne et de la Banque Européenne d’Investissement  (BEI).

Dans discours de circonstance,  Bountouraby Yattara, ministre de l’Energie s’est réjouie de la signature du contrat avant de revenir sur les avantages de ce contrat sur la vie des populations impactées. « Vous savez que nous sommes dans un cycle de production d’énergie. Donc, qui parle de production d’énergie parle de transport et de distribution auprès des ménages. Donc, la signature de cet accord aujourd’hui, permet à la Guinée de bénéficier dans un premier temps le transport de l’énergie en reliant l’Ouest de la Guinée, la partie de la Basse Guinée au Centre Est et à l’Est du pays à travers l’interconnexion qui va être réalisée par cette ligne Lisan-Fomi, qui va relier la ligne OMVG qui est à l’Ouest à la ligne Guinée-Mali. Ce projet va contribuer à l’électrification de tout le pays, y compris la Haute Guinée et la Guinée Forestière. Deuxièmement, c’est une ligne qui va être connectée au projet de Guinée-Mali, permettre ainsi de relier notre pays aux autres pays de la sous-région à travers un système intégré d’électrification qui va donc permettre aux autres pays de la sous-région notamment le Mali à bénéficier de l’énergie de la Guinée », a-t-elle souligné.

De son côté,  Mamadi Camara, ministre guinéen de l’Economie et des Finances  a remercié toutes les parties prenantes à la signature du contrat de financement de ce projet avant de déclarer. « La cérémonie qui nous réunit ici se traduit par la volonté du gouvernement d’accélérer le développement économique et social de la Guinée conformément aux souhaits du Chef de l’Etat, professeur Alpha Condé. La mise en ligne du projet de transport à double terme 225 kilo volte Fomi-Kouroussa-Dabola-Lisan, inscrit parmi les projets prioritaires identifiés dans le plan directeur d’électrification de la Guinée est nécessaire. Cela d’une part pour assurer une intégration stable des réseaux électriques nationaux dans l’espace CEDEAO  et pour faciliter les échanges et la commercialisation de l’énergie électrique entre les Etats voisins. Et d’autre part, évacuer l’énergie produite à partir des centrales hydro-électriques et de celles à l’Est et du centre du pays dont Amaria vers la zone Est de la République de Guinée » a-t-il souligné.

S’agissant  du niveau d’implication de la Banque Européenne  d’Investissement, sa représentante Jane FEEHAN, intervenant par visioconférence a dit que « notre niveau d’accompagnement spécifiquement dans la ligne interconnexion Lisan-Fomi dans un premier temps, est un accompagnement financière de près de 170 millions d’euros. C’est-à-dire pour financer la construction de ladite ligne électrique. Mais, il faut bien sûr suivre pour l’implémentation du projet et pour s’assurer que le développement du projet est bien mis en place. Donc dans ce sens, pour notre bureau régional ici à Abidjan, c’est important pour nous de travailler avec les autres partenaires du pays et des sociétés qui interviendront sur place pour la construction et s’assurer que la qualité des travaux atteigne les exigences techniques qui sont attendues », a-t-elle précisé.

 

Ibrahima Limbita Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Afrique – Énergie : La Corée du Sud investira 600 millions USD

Les investissements porteront particulièrement sur les solutions d’énergie renouvelable. Tunis (dpa) – La Corée de Sud injectera 600 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.