Accueil / Société / Guinée/Actualisation de la Réforme du Secteur de la Sécurité : le ministre de la défense échange avec le Représentant résident PNUD

Guinée/Actualisation de la Réforme du Secteur de la Sécurité : le ministre de la défense échange avec le Représentant résident PNUD

La Salle des Réunions du Ministère de la Défense Nationale a abrité dans la matinée de ce Vendredi 7 Mai 2021, une importante séance de travail, portant sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et sur des questions liées à la Gouvernance sécuritaire. Cette rencontre hautement stratégique a réuni autour de la table,  le Ministre d’Etat aux Affaires présidentielles, chargé de la Défense Nationale, Dr Mohamed Diané, entouré de tout son Cabinet et le Représentant résident du PNUD, M. Luc Joël Grégoire, accompagné du Représentant résident adjoint, en charge des Programmes et Opérations du PNUD, M. Boureima Younoussa, de l’Economiste principal du PNUD, M. Mohamed Abba et du Chargé de Programme Gouvernance Sécuritaire, M. Konsa Camara.

Les échanges ont porté sur l’actualisation de la Réforme du Secteur de la Sécurité, en fonction du Contexte actuel, la prévision du Budget la Stratégie de mobilisation des ressources conformément aux Clauses de l’Accord avec le PNUD, signé le 27 Janvier 2021.

Cette dynamique a pour objet  de renforcer les acquis des structures nationales en charge de la Défense et de la sécurité et de mettre la dimension humaine au centre des préoccupations du développement. La démarche s’inscrit dans le processus de la Réforme du Secteur de la Sécurité, amorcé en 2010 et qui a permis entre de mobiliser et réorganiser les structures nationales de Défense et de Sécurité avant de les soumettre à l’autorité légalement établie.

Plusieurs autres questions aussi stratégiques ont été évoquées au cours de la rencontre. Il s’agit entre autres, des perspectives d’évaluation bimensuelle et la réflexion autour de la nouvelle décennie de la Réforme du Secteur de la Sécurité avec un Programme cadre de référence avec un vision décennale renforcée, la prévention de l’extrémisme et du terroriste, l’amélioration de la Chaine pénale, la consolidation des acquis de la Police Technique et Scientifique, la protection civile, les innovations adaptées avec l’usage des drones dans le cadre de la sécurité et l’usage des drones dans les domaines professionnels et civils, dans un cadre encadré et réglementé ainsi les aspects portant sur la prévention et la lutte contre la cybersécurité.

Le Ministre d’Etat, très satisfait de cette séance de travail et après avoir remercié le Représentant Résident du PNUD pour son engagement et pour tous les appuis et initiatives envers de la Guinée a sollicité l’appui du PNUD dans le cadre de la surveillance des frontières avant de saluer les efforts consentis et l’appui du PNUD dans le cadre de la RSS. En effet, depuis 2011, le PNUD a été un partenaire privilégié et incontournable pour la mise en place des textes réglementaires et la mise en œuvre effective du processus de la RSS. Nous allons entamé bientôt la deuxième génération de la Réforme et nous sollicitons encore l’accompagnement du PNUD que je remercie vivement au nom du Chef de l’Etat, Chef Suprême des Forces armées, le Professeur Alpha Condé.

Le Représentant résident du PNUD, M. Luc Joël Grégoire a remercié le Ministre d’Etat pour la confiance accordée au PNUD et salué le Bilan élogieux de la RSS. Nous allons préparer ensemble une nouvelle décennie programmatique de la RSS en renforçant les moyens et les stratégies de mobilisation des ressources internes et externes pour accompagner cet exercice. Le PNUD va parallèlement poursuivre le Plaidoyer auprès des partenaires et soutenir l’organisation de tables-rondes pour la mobilisation des financements. C’est une nouvelle décennie qui s’offre à la RSS où la dimension sera renforcée, une vision déclinée sur un certain nombre d’axes stratégiques, consignée dans un Programme cadre que nous allons accompagner.

 

Avec PNUD-Guinée

A propos guiquo-admin

Check Also

Hadj 2021 : Les pèlerins étrangers qui n’habitent pas en Arabie saoudite ne sont pas admis

Le chiffre vient de tomber : en raison de la pandémie, pas plus de 60 000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.