Accueil / Economie / Agriculture: Une plateforme en ligne pour les agriculteurs ouest-africains
ARCHIVE - Cette plateforme fournit des recommandations pour accroître la demande et l'utilisation d'engrais appropriés, de variétés de semences améliorées et de bonnes pratiques agricoles. Foto: Jens Büttner/dpa

Agriculture: Une plateforme en ligne pour les agriculteurs ouest-africains

Le développement de la plateforme a impliqué pendant deux ans plus de 350 parties stratégiques de diverses organisations nationales et régionales.

Une plateforme en ligne actualisée a été lancée pour permettre aux acteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest, en particulier les petits exploitants, l’utilisation de technologies innovantes afin d’accroître la productivité et les bénéfices agricoles. La plateforme, dénommée la Carte des recommandations d’engrais et de semences pour l’Afrique de l’Ouest (FeSeRWAM) et des paquets d’intrants agricoles (PIA), a été lancée par le Centre international de développement des engrais (IFDC) et le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF).

La Carte, une plateforme web géoréférencée, fournit des recommandations pour accroître la demande et l’utilisation d’engrais appropriés, de variétés de semences améliorées et de bonnes pratiques agricoles, a indiqué l’IFDC. Elle fournit actuellement plus de 900 paquets d’intrants agricoles sur 27 cultures et 771 variétés de semences pour 13 pays, permettant à plus de 600 000 agriculteurs d’Afrique de l’Ouest et du Tchad d’augmenter leur productivité agricole et d’améliorer leur bien-être, a-t-on ajouté. En plus d’aider à améliorer la production et à accroître les revenus des agriculteurs, la Carte aidera à « la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables à travers l’Afrique de l’Ouest », a déclaré le directeur régional de l’IFDC pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest, Oumou Camara.

C’est l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) qui a financé cette initiative par le biais des deux projets américains, Feed the Future et PAIRED qui est le Partenariat pour la recherche, l’éducation et le développement agricoles en Afrique de l’Ouest. Grâce au processus collaboratif qui s’est déroulé entre octobre 2018 et juillet 2020, le développement de la plateforme initiale, avant le lancement de la version actualisée, a impliqué plus de 350 parties prenantes stratégiques de diverses organisations nationales et régionales de l’Afrique de l’Ouest.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Le Japon va consacrer 30 milliards de dollars à l’Afrique

Au cours des trois prochaines années, le Japon encouragera les talents de 300 000 personnes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.