Accueil / Economie / IDA20: la Banque Mondiale accorde 521 millions de dollars pour la Guinée pour trois (3) ans

IDA20: la Banque Mondiale accorde 521 millions de dollars pour la Guinée pour trois (3) ans

Conakry, le 27 janvier 202 – Le Premier ministre préside les travaux de la revue du portefeuille des projets et programmes financés par la Banque mondiale en Guinée à l’hôtel Noom en présence des membres du Gouvernement, des coordinateurs des projets et des représentants des institutions internationales.

Le portefeuille actif des projets et programmes financés par le Groupe de la Banque mondiale en Guinée comporte au 27 janvier 2023, dix-neuf (19) opérations pour un total d’engagement de 907,7 millions de dollars américains reparti en deux catégories :

☑️(i) 12 projets et programmes nationaux, pour un montant de 624,5 millions de dollars ;

☑️et (ii)  7 projets et programmes régionaux pour un montant de 283,2 millions de dollars américains.

Le représentant du groupe de la banque nationale en Guinée  a mentionné qu’en terme de perspectives, son institution approuve pour la Guinée une nouvelle allocation indicative dans le cadre de l’IDA20 qui s’élève à 521 millions de dollars pour trois ans (1er juillet 2022 au 30 juin 2025). Puis Nestor Koffi ajoute cette journée est la consécration d’un travail de qualité mené par les institutions, et  une opportunité d’échanges sur les grandes problématiques et projets favorables à la Guinée.

Pour le Ministre de l’Économie et des Finances, Moussa Cissé, l’objectif de ces travaux est d’améliorer la capacité d’absorption du portefeuille actif des projets via :

-l’évaluation de l’état de mise en oeuvre de la revue tenu en mars 2022;

-l’identification des difficultés que rencontrent les projets;

– la mise en place d’un mécanisme et des outils permettant de renforcer le dispositif de suivi et évaluation du portefeuille;

– l’institution des contrats de performance entre coordinateur des projets et ministères tutelle.

« Le taux de décaissement en 2022, s’élève à 35,4%, correspondant à 321,3 millions de dollars américains. Ce niveau de décaissement est en deçà de la moyenne de la sous région, qui est autour de 45%. Indique-t-il.

Pour le Chef du Gouvernement, Cette revue intervient au moment où le Programme de Référence Intérimaire (PRI) vient d’être élaboré par le Gouvernement.

« C’est pour cette raison que le Gouvernement dans la perspective de préparation du nouveau Cadre de Partenariat Pays, sollicite l’accompagnement accru du Groupe de la Banque mondiale » ajoute-t-il.

Dr Bernard Goumou,  rappelle également que la faiblesse de la capacité d’absorption des projets et programmes de notre pays au regard de nombreux besoins d’infrastructures, constitue une préoccupation du Gouvernement. C’est en réponse à cette problématique que le premier ministre engage l’ensemble du gouvernement à œuvrer dans le sens de l’accroissement du taux de capacité d’absorption des ressources d’au moins  à 50%. À ce niveau,  il est question de faire preuve de diligence dans le traitement des dossiers des projets pour faciliter leur mise en œuvre et renforcer le dispositif interne de suivi des activités des projets à travers les Bureaux de Stratégies et de Développement (BSD).

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: le PM a échangé avec l’association professionnelle des établissements de crédits

Conakry, le 18 mars 2024 – Le Premier ministre, Monsieur Amadou Oury BAH, a reçu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *