Accueil / International / ÉTATS-UNIS: Une jeune lourdement armée fait six victimes dont trois enfants dans une école américaine

ÉTATS-UNIS: Une jeune lourdement armée fait six victimes dont trois enfants dans une école américaine

Au moins trois enfants et un adulte ont été tués lundi par un tireur qui a ouvert le feu dans une école primaire de Nashville, dans le sud des États-Unis, avant d’être abattu par la police, selon les médias américains.

 

Le tireur est entré dans la matinée dans les locaux d’une école chrétienne privée, nommée « The Covenant School », selon la police de cette ville de l’État du Tennessee.

Des agents sont intervenus et « l’ont tué », a-t-elle précisé sur son site Twitter. Les pompiers ont précisé avoir « pris en charge plusieurs patients », sans donner plus de détails sur l’âge ou l’état des victimes.

Le décès de trois enfants, touchés par les balles, a été « constaté à leur arrivée à l’hôpital », ont déclaré des responsables du Centre médical universitaire Vanderbilt, cités notamment par la télévision locale NewsChannel 5. Deux adultes sont également décédés, selon cette chaîne et sa consoeure WSMV4, qui ignorent si le tireur compte parmi ces deux morts.

Les États-Unis, où environ 400 millions d’armes à feu sont en circulation, sont fréquemment endeuillés par des fusillades meurtrières y compris en milieu scolaire. Le drame le plus marquant récemment a eu lieu à Uvalde au Texas en mai, où un jeune homme armé d’un fusil semi-automatique, a tué 19 enfants et deux enseignantes.

Munie d’« au moins deux fusils d’assaut et d’un pistolet », elle s’est introduite dans la matinée dans les locaux d’une école chrétienne privée, a expliqué le porte-parole de la police locale, Don Aaron, lors d’une conférence de presse.

La jeune femme est entrée par une porte secondaire et a tiré de nombreux coups de feu lors de sa progression dans l’établissement, « The Covenant School » qui compte environ 200 élèves et une quarantaine d’employés. « Trois enfants ont été mortellement touchés, ainsi que trois adultes », mais il n’y a pas d’autres victimes, a ajouté M. Aaron.

Des agents ont rapidement été dépêchés sur place. Après avoir entendu des tirs à l’étage, ils s’y sont « immédiatement » rendus et ont « tué » l’assaillante, dont le décès a été prononcé à 10H27 (15H27 GMT), a-t-il poursuivi. Ses services ont ensuite précisé sur Twitter que l’assaillante avait été identifiée et qu’il s’agissait d’une habitante de Nashville âgée de 28 ans.

« Trop c’est trop »

Le drame a relancé les appels de la Maison Blanche à interdire les fusils d’assaut, alors qu’une proposition de loi en ce sens est bloquée par les élus d’opposition. « Combien d’autres enfants devront être tués avant que les républicains au Congrès adoptent une interdiction des fusils d’assaut? », a réagi la porte-parole de la présidence Karine Jean-Pierre.

Joe Biden s’exprimera sur cette tuerie dans la journée, a indiqué la Maison Blanche. Les élus de l’État du Tennessee ont aussi exprimé leur émoi sur les réseaux sociaux. « Je suis dévasté et j’ai le coeur brisé face aux nouvelles tragiques de l’école Covenant », a ainsi tweeté le sénateur républicain Bill Hagerty, sans aborder le sujet sensible de la régulation des armes à feu. Les États-Unis, où environ 400 millions d’armes à feu sont en circulation, sont fréquemment endeuillés par des fusillades meurtrières, y compris en milieu scolaire.

Massacre

Le drame le plus marquant a été commis en 2012 dans une école primaire du Connecticut, au cours duquel 20 enfants âgés de 6 et 7 ans avaient été tués. Un tel événement traumatisant s’est répété en mai 2022 quand un homme de 18 ans a abattu 19 élèves et deux enseignants dans une école primaire à Uvalde, au Texas.

Entre ces deux drames, un massacre commis dans un lycée en Floride, le 14 février 2018 à Parkland, a déclenché un vaste mouvement national, avec la jeunesse en fer de lance, pour exiger un encadrement plus strict des armes individuelles aux États-Unis.

Malgré la mobilisation de plus d’un million de manifestants, le Congrès des États-Unis n’a pas adopté de loi ambitieuse, nombre d’élus étant sous l’influence de la puissante National Rifle Association (NRA), le premier lobby américain des armes.

Dans un pays où le port d’arme est considéré par des millions d’Américains comme un droit constitutionnel, les seules avancées législatives récentes restent marginales, comme la généralisation des contrôles d’antécédents judiciaires et psychiatriques avant tout achat d’arme.

 

Avec AFP

 

A propos guiquo-admin

Check Also

CEDEAO : Un système régional d’information zoosanitaire

Ce système a été conçu pour améliorer la collecte de données, la communication et l’analyse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *