Accueil / Economie / Sécurité alimentaire: La BAD subventionne l’Éthiopie pour qu’elle produise plus de blé
ARCHIVE - Deuxième producteur de blé en Afrique subsaharienne, l'Éthiopie entend devenir autosuffisant en la matière et exportateur net d'ici deux ou trois ans. Photo: Patrick Pleul/dpa

Sécurité alimentaire: La BAD subventionne l’Éthiopie pour qu’elle produise plus de blé

L’Éthiopie, deuxième producteur de blé en Afrique subsaharienne, entend devenir autosuffisant en la matière et exportateur net d’ici deux ou trois ans.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé une subvention totalisant 84,3 millions de dollars à l’Éthiopie pour un projet visant à faire progresser la production de blé et augmenter les revenus des producteurs dans ce pays.

La subvention comprend 54 millions de dollars du Fonds africain de développement, 20 millions de dollars des Pays-Bas, 10 millions de dollars de la société agroalimentaire OCP Africa et 300 000 dollars du Centre mondial sur l’adaptation. L’Éthiopie fournira 10 millions de dollars.

Le projet comprend trois volets, à savoir la productivité et la production du blé adapté au changement climatique, l’infrastructure du marché et l’agrofinancement ainsi que la coordination et la gestion de projets, a précisé la BAD.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative de la BAD Technologies pour la transformation agricole en Afrique (TAAT), qui a aidé l’Éthiopie et plusieurs autres pays du continent à stimuler la productivité agricole. Le projet bénéficiera à 500 000 ménages éthiopiens constitués de petits exploitants agricoles.

Selon le directeur général adjoint de la BAD pour l’Afrique de l’Est, Abdul Kamara, le projet permettra d’augmenter la production du blé « de sorte que les perturbations de l’approvisionnement résultant de la crise Russie-Ukraine n’aggraveront pas la situation de sécurité alimentaire ».

L’Éthiopie, un pays de 120 millions d’habitants, est le deuxième plus important producteur de blé en Afrique subsaharienne, après l’Afrique du Sud. Le pays prévoit de devenir autosuffisant en blé et exportateur net d’ici deux ou trois ans, dans le but de produire 4,2 millions de tonnes supplémentaires de blé par irrigation.

La subvention porte l’engagement actuel de la BAD en Éthiopie à 1,23 milliard de dollars, couvrant les secteurs clés des services de base, de l’énergie, des transports, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement et de l’agriculture, ainsi que le secteur privé.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée: vers la validation du programme cadre de renforcement des capacités des services du ministère de l’Economie et des Finances

Les travaux de l’atelier de validation du programme cadre de renforcement des capacités des services …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *