Accueil / Economie / Économie: Des pays africains bien classés à l’Indice des dépenses fiscales
ARCHIVE - Les dépenses fiscales sont des mesures pour réduire ou différer les impôts et les taxes. Photo: Lino Mirgeler/dpa

Économie: Des pays africains bien classés à l’Indice des dépenses fiscales

L’Indice examine les dépenses fiscales, un choix par lequel un gouvernement se prive d’une partie de ses revenus fiscaux pour atteindre ses objectifs politiques.

 

Cinq pays africains figurent en bonne place dans l’Indice mondial de transparence des dépenses fiscales, lancé par le Conseil des politiques économiques de l’Union européenne et l’Institut allemand du développement et de la durabilité. Le Bénin, le Niger, la Tunisie, le Maroc et le Cameroun figurent parmi les 25 premiers pays du monde sur la liste de l’Indice mondial de transparence des dépenses fiscales. Ils sont par ordre 8e, 11e, 12e, 19e et 25e mondiaux. Dans ce top 10 des pays africains, arrivent ensuite le Burkina Faso 31e mondial, l’Ouganda 44e, le Rwanda 47e, la Côte d’Ivoire 49e et le Mali 50e. La liste de classement comprend en tout 104 pays du monde.

 

Les dépenses fiscales sont des mesures pour réduire ou différer les impôts et les taxes. Elles peuvent prendre plusieurs formes, dont celles de revenus non assujettis à l’impôt, de déductions sur le revenu, de crédits ou de reports d’impôt ou d’exemptions de taxes. Concernant les cinq premiers de la liste, c’est la Corée du Sud qui occupe la première place suivie du Canada, des Pays-Bas, de l’Allemagne et de la France. Arrivent ensuite les Etats-Unis 6e et l’Italie 7e, juste devant le Bénin, 8e mondial et premier pays africain.

 

Parmi les pays évalués figurent de nombreux pays à revenu élevé comme le Japon à la 94e place, le Danemark 82e ou la Suisse 80e. Ils font partie des 25 pays obtenant les scores les plus bas de l’indice. Cet indice vise à accroître la transparence et la responsabilité en matière de dépenses fiscales en fournissant un cadre systématique pour classer les pays en fonction de la régularité, de la qualité et de la portée de leurs rapports sur les dépenses fiscales, a indiqué le Conseil des politiques économiques.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Portrait: Fatou Diop raconte l’Afrique à travers ses peluches en wax

Promouvoir la culture africaine à travers des doudous en wax, tel est l’objectif de Fatou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *