Accueil / International / Immigration illégale: Des militaires hongrois au Tchad pour lutter contre les migrations

Immigration illégale: Des militaires hongrois au Tchad pour lutter contre les migrations

La Hongrie est déjà présente dans d’autres pays africains dans ce cadre à travers le programme « Hungary helps » qui vise à réduire l’émigration vers l’Europe.

Le gouvernement hongrois a décidé de déployer, d’ici mars 2024, un contingent de 200 à 400 militaires au Tchad pour deux ans afin d’assister le pays, avec la coopération des forces armées tchadiennes, à freiner l’immigration illégale vers l’Europe. Selon le ministre de la Défense, Kristof Szalay-Bobrovniczky, le contingent aura pour mission de contribuer à l’arrêt des migrations, de soutenir les efforts antiterroristes, et de fournir un cadre sûr à la mise en œuvre du programme d’assistance humanitaire et économique sur place.

La Hongrie va envoyer aussi des médecins, des conseillers économiques et des agronomes, a rapporté Radio France Internationale. Ce n’est pas sa première mission au Tchad, mais cette fois, Budapest va implanter à Ndjamena un centre permanent d’aide humanitaire et économique. Pour Tristan Azbej, le secrétaire d’État hongrois chargé du programme d’aide à l’étranger (Hungary helps), le Tchad est le seul pays stable dans la région du Sahel, et il faut éviter qu’il s’effondre. « C’est important que nous aidions ce pays pour qu’il reste stable », a-t-il souligné.

À travers ce programme (la Hongrie vous aide), lancé en 2019 et qui vise à réduire l’émigration vers l’Europe, la Hongrie est également présente dans d’autres pays africains, notamment le Kenya, le Mozambique et l’Éthiopie. Budapest, farouchement hostile à la politique européenne d’accueil des réfugiés, continue à affirmer qu’il faut « soutenir la gestion des problèmes là où ils surviennent plutôt que de les transférer en Europe ». Vendredi 17 novembre, la Poste hongroise a commencé à envoyer à tous les Hongrois un questionnaire du gouvernement, qui a été publié sur Internet. Avec des questions telles que « Bruxelles veut installer des ghettos de migrants en Hongrie. Êtes-vous d’accord ? ».

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Armes de destruction massive : Cinq pays africains adhèrent à l’ISP

L’Initiative de sécurité contre la prolifération (ISP) vise à lutter contre les menaces liées au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *