Accueil / International / Développement durable: Le parlement italien convertit en loi le plan Mattei pour l’Afrique
ARCHIVE - Giorgia Meloni, Cheffe du gouvernement de l'Italie Photo: Michael Kappeler/dpa

Développement durable: Le parlement italien convertit en loi le plan Mattei pour l’Afrique

« La capacité de l’Italie à redevenir une puissance régionale (…) dépend du plan Mattei », lance le journal conservateur Il Giornale envers l’opposition italienne.

 

La Chambre des députés italienne a approuvé la transformation en loi du décret contenant des « dispositions urgentes » sur le plan Mattei pour l’Afrique, présenté par le gouvernement italien comme un projet majeur pour les relations afro-italiennes. Le décret-loi a été approuvé par le Conseil des ministres le 3 novembre et par le Sénat le 19 décembre. Il vient d’être converti en loi par la Chambre des députés avec 169 voix pour, 119 contre et 3 abstentions.

 

Le texte ne précise pas le contenu réel du Plan Mattei, mais établit qu’il durera quatre ans et devra être adopté à l’avenir par un décret du Premier ministre, après avoir reçu un avis positif des commissions parlementaires. Selon le rapport gouvernemental annexé au projet de loi de conversion, le Plan poursuit la construction d’un nouveau partenariat entre l’Italie et les pays africains, à travers la promotion d’un développement commun durable dans les dimensions politique, économique, sociale, culturelle et de sécurité.

 

Les médias italiens rapportent que le Plan recouvre de nombreux domaines, dont l’énergie, la promotion des exportations et des investissements, l’éducation et la formation, la santé, la sécurité alimentaire, l’exploitation durable des ressources naturelles, le renforcement des infrastructures, la prévention de l’immigration irrégulière et la gestion des flux migratoires légaux.

 

« L’attention que l’Italie porte à l’Afrique vise à garantir à la fois la croissance équilibrée du continent et notre intérêt national, également dans un cadre européen et international », indique le ministère italien des Affaires étrangères. Dans un document intitulé « Le partenariat avec l’Afrique », la même source souligne « l’évidence » des liens étroits en Afrique entre « la paix, la lutte contre le terrorisme, la criminalité et les trafics, le développement, le progrès, les flux de migrants et de réfugiés et le changement climatique ».

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Armes de destruction massive : Cinq pays africains adhèrent à l’ISP

L’Initiative de sécurité contre la prolifération (ISP) vise à lutter contre les menaces liées au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *