Accueil / Politique / Guinée/Gouvernance foncière : Ce que propose la CORFUD

Guinée/Gouvernance foncière : Ce que propose la CORFUD

La Coalition Citoyens Réponse Urbaine et Durable(CORFUD), a présenté ce vendredi, 1er mars 2024, son projet de renforcement de dialogue multi-acteurs pour une gouvernance foncière et environnementale en Basse Guinée. C’est un financement du Fonds pour la Consolidation de la paix et mis en œuvre par ONU-Habitat, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’Organisation non gouvernementale ACORD, en étroite collaboration avec les contreparties nationales sous le leadership du Ministère de l’Urbanisme , de l’Habitat…

 

Intervenant, la secrétaire chargée de logements, Fatoumata Bah a indiqué que cette initiative vise à renforcer le dialogue multi-acteurs et la cohésion sociale, et à mettre en place des mécanismes pragmatiques graduels pour une gouvernance foncière responsable et sécurisée pour les ménages vulnérables et à risque de violence en vue de prévenir les conflits liés aux opérations d’exploitation des ressources minières et de carrières en milieu rural , périurbain et occupations des emprises publiques en milieu urbain en Basse Guinée.

 

Pour faciliter cette initiative, il a été annoncé la création d’une une plateforme pour alerter les membres de la CORFUD sur les éventuels cas de conflits domaniaux et environnementaux sous la conduite du Réseau Convergence des Jeunes et Leaders pour la Paix et la Démocratie ( CoJelPaiD).

 

Sur la même lancée, le coordinateur de la CORFUD, Martin Kolié, a soutenu que la mission de la plateforme est de contribuer au développement d’une synergie d’actions des acteurs intervenants (ONG/Organisations de la société civile, les Leaders Communautaires, les autorités locales et administratives, les blogueurs, les journalistes et animateurs) sur les questions foncières, du logement, des services sociaux de base, de l’assainissement ou l’aménagement, de promotion et de protection des droits de l’homme en vue de collaborer efficacement dans la prévention et la gestion des conflits violents.

 

Aux dires des conférenciers, il s’agit de faire en sorte que les populations soient informés, sensibilisées sur leurs droits et sur les mécanismes de réclamations appropriés existants ou mis en place lors des opérations de deguerpissements à l’échelle du Grand Conakry.

 

Alpha Diallo pour Guineequotidien.com

 

 

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : Formation de formateurs sur la gestion des conflits électoraux

L’objectif est de former les participants sur des moyens de prévenir l’escalade de la violence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *