Accueil / Politique / Guinée : Formation de formateurs sur la gestion des conflits électoraux

Guinée : Formation de formateurs sur la gestion des conflits électoraux

L’objectif est de former les participants sur des moyens de prévenir l’escalade de la violence et des conflits électoraux tout au long du cycle électoral.

 

En Guinée, le Centre européen d’Appui Électoral (ECES) dispense, entre janvier et juin 2024, une formation de formateurs en leadership et en gestion des conflits électoraux dans le cadre d’un projet européen visant à accompagner le processus de transition en cours pour un retour pacifique à l’ordre constitutionnel dans le pays ouest-africain dirigé par des militaires qui ont pris le pouvoir par un coup d’État survenu le 5 septembre 2021.

 

Il s’agit du « Projet d’Appui au Renforcement de la Démocratie en Guinée » (PARD-Guinée) financé par l’Union européenne (UE) par son Instrument de voisinage, de développement et de coopération internationale (NDICI), le principal instrument d’aide au développement de l’UE pour la période 2021-2027. La formation cible des membres de l’administration parlementaire du Conseil National de la Transition (CNT), des commissaires et fonctionnaires de la Haute Autorité de la Communication et du Cadre de dialogue structuré de la société civile, a indiqué le PARD-Guinée.

 

L’objectif est de mieux outiller les participants en matière de leadership, et de les former sur des moyens de prévenir l’escalade de la violence et des conflits électoraux tout au long du cycle électoral, a-t-on ajouté. Les participants pourront ensuite former d’autres publics sur le même sujet. Le PARD-Guinée dont la mise en œuvre est confiée à l’ECES a pour objectif général de renforcer la démocratie et de promouvoir des processus démocratiques inclusifs en Guinée pendant la période de transition.

 

Les actions du projet, qui se poursuivent jusqu’en 2025, ciblent le Conseil national de transition (CNT), le ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation (MATD), la Haute autorité de la communication (HAC), le Secrétariat général du gouvernement (SGG), la Cour suprême, le ministère de la Jeunesse et des sports, les médias publics et privés, la société civile et les partis politiques.

 

Créé fin 2010 et basé à Bruxelles, l’ECES est une fondation indépendante, non partisane et à but non lucratif qui a un mandat mondial. Il promeut le renforcement électoral et démocratique par la fourniture de services consultatifs et le développement des capacités et du leadership pour promouvoir le dialogue et la prévention et l’atténuation des conflits électoraux.

 

Avec dpa-news

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Aéroport international AST: SEM le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye quitte Conakry sous de bonnes auspices

À l’issue d’un séjour d’environ vingt quatre heures passées en terre hospitalière de Guinée, SEM …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *