Accueil / Société / Guinée: les hommes de médias s’unissent pour résoudre la crise qui secoue les journalistes du pays

Guinée: les hommes de médias s’unissent pour résoudre la crise qui secoue les journalistes du pays

Les Associations et Organisations professionnelles des médias en collaboration avec le syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) ont organisé une rencontre ce lundi 9 avril 2024 à la maison commune des journalistes pour discuter sur la problématique du brouillage et de le retrait de certains médias sur les bouquets des distributeurs de télévision

Après plusieurs heures de débats autour de la table, le président du conseil d’administration de la maison de la presse de Guinée expliqué les grandes lignes de la rencontre.

 » Les discussions étaient vraiment autour des questions existentielles. Donc, il y avait beaucoup de sujets à l’ordre du jour qui ont été évoqués. Et vous savez d’ailleurs, la problématique de ces médias qui sont aujourd’hui brouillés d’un côté. Et de l’autre côté, retirés sur les bouquets des distributeurs de télévision. Depuis les restrictions imposées à certains médias, des risques de perte d’emplois sont permanents. Déjà, de nombreux journalistes sont mis en congés techniques et d’autres privés de salaires depuis des mois. La situation est jugée préoccupante et requiert une synergie d’action de tous les acteurs concernés. » Explique-t-il Aboubacar Camara

Poursuivant, il a indiqué que ceci: « Donc, nous avons mené beaucoup de discussions. C’est vrai aussi, qu’il y a beaucoup de pans de la situation qui reste à étayer, certainement dans les jours à venir. C’est pourquoi à l’humanité, les uns et les autres ont demandé avec toutes les questions qui ont été évoquées, que chacun en ce qui lui concerne puisse retourner à sa base, pour aller faire porter les contours et les pourtours mais aussi, la portée de ce qui a été donné ici comme message, afin qu’une autre réunion soit convoquée, à l’effet de prendre les décisions qui s’imposent, pour le moment. »

Selon Aboubacar Camara, tout n’a pas encore été arrêté, les gens doivent retourner à la base, et dans deux (2)  jours, une autre rencontre sera organisée pour qu’une déclaration commune soit faite.

« Comme je vous l’ai dit, l’information principale doit être aujourd’hui, qu’il y’a une unité d’action dans la presse. Nous sommes réunis pour un même combat. Et ce combat, c’est de permettre à la presse de vivre décemment, et surtout dans le strict respect de l’éthique et la déontologie . Mais aussi des règles qui régissent le fonctionnement de notre métier en République de Guinée », conclut-il Aboubacar camara .

 

Mamadou Bhoye Diallo

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Politique générale du gouvernement: vers la création de 40 000 nouveaux emplois

À l’occasion de la présentation de la politique Générale du gouvernement, le premier Ministre chef …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *