Accueil / Société / Guinée/PlanetGOLD : les journalistes et chargés de communication des ministères outillés sur les dangers du mercure dans l’extraction de l’or

Guinée/PlanetGOLD : les journalistes et chargés de communication des ministères outillés sur les dangers du mercure dans l’extraction de l’or

Le projet planetGOLD Guinée a organisé jeudi 23 mai 2024, à l’intention des journalistes et chargés de communication des ministères,  un atelier de formation sur les enjeux et les défis liés à l’exploitation minière artisanal en République de Guinée.

Objectif, renforcer les connaissances des acteurs de la presse et les chargés de communication des ministères appartenant au comité de pilotage sur les enjeux et les défis liées à l’exploitation minière artisanal ainsi que la valeur ajoutée du programme planetGOLD.

Sur financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à hauteur de 5 million de dollars américains pour une durée de 5 ans, le programme planetGOLD en Guinée s’aligne à la vision de la convention de MINAMATA (Japon) qui dit  »comment réduire la quantité du mercure dans le monde ».

Dans son intervention, le Coordinateur du projet planetGOLD Guinée, Ibrahima Sory Sylla a fait savoir que la question spécifique en Guinée dans le cadre de ce projet, c’est comment réduire de façon visible la circulation et l’utilisation du mercure dans l’orpaillage à petite échelle?

 » Ce projet est là pour appuyer l’Etat guinéen à mieux organiser le secteur de l’orpaillage. La volonté c’est de libérer la parole aux organes de presse qui parlent des questions d’orpaillage. C’est ce partenariat qu’on va créer avec ces organes pour que sur le terrain ils puissent mieux sensibiliser les communautés. Vous ne pouvez pas demande à une personne ou à des structures de faire une activité dont ils ont peut de connaissance sur la question. » Conclut-il

 

 

Fatoumata Diallo

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Page noire: décès à Paris de l’artiste Mory Djely Deen Kouyaté

Le monde de la culture guinéenne est en deuil suite au décès dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *