Accueil / Economie / Inflation: Abuja suspendrait les droits d’importation sur les denrées de base
ARCHIVE - Le pays veut réduire le coût de la vie après que l'inflation s'est accélérée à 33,7 pour cent en avril, le rythme le plus rapide en 28 ans. Photo: Sebastian Kahnert/dpa

Inflation: Abuja suspendrait les droits d’importation sur les denrées de base

La dépréciation de la monnaie nigériane, le naira, a entraîné une augmentation des coûts d’importation et a participé à la hausse de l’inflation.

 

Le Nigeria envisage de suspendre les droits d’importation sur les denrées alimentaires de base, les médicaments et autres produits de base pendant six mois afin de réduire l’inflation dans le pays le plus peuplé d’Afrique. Le gouvernement pourrait également annuler les droits sur les engrais, les aliments pour volailles, la farine et les céréales, selon un document consulté par Bloomberg et envoyé au président Bola Tinubu pour examen.

 

Le gouvernement, dans le cadre d’un plan de remise en ordre de ses finances, a également l’intention de cesser d’emprunter à la Banque centrale du Nigeria par le biais d’avances dites « ways and means ». Le président Tinubu, qui a pris ses fonctions il y a un peu plus d’un an, le 29 mai 2023, est sous pression pour réduire le coût de la vie au Nigeria après que l’inflation s’est accélérée à 33,7 pour cent en avril, le rythme le plus rapide en 28 ans.

 

La principale cause de l’inflation dans le pays est la dépréciation de la monnaie nigériane, le naira, qui a entraîné une augmentation des coûts d’importation. Le Nigeria est une économie dépendante des importations et les importateurs nigérians achètent des biens à des prix déjà très élevés à l’étranger, rapportent des médias locaux. Le coût de ces produits a également augmenté en raison de la hausse des tarifs douaniers due à la dépréciation du naira.

 

Avec dpa-news

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Agriculture: Le Rwanda et la Guinée définissent un cadre de coopération agricole

L’économie des deux pays est centrée autour de l’agriculture, représentant respectivement 25 et 20 pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *