Accueil / Société / Mot d’ordre de grève des enseignants en Guinée : les établissements scolaires du pays déserts ce lundi

Mot d’ordre de grève des enseignants en Guinée : les établissements scolaires du pays déserts ce lundi

Le mot d’ordre de grève générale du Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) a été observé ce lundi 12 février 2018 à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

D’après nos constats sur le terrain, plusieurs écoles dans la capitale Conakry n’ont pas fonctionné par crainte du trouble par rapport à la grève générale des enseignants débutée ce lundi sur toute l’étendue du territoire.
Contrairement aux quelques écoles ouvertes ce lundi, le constat révèle qu’il n’y a pas affluence des élèves dans ces établissements.

Selon une élève du collège de Coléah dans la commune de Matam, elles n’ont suivi qu’une seule matière, parce qu’il un manque de professeur aussi il n’y a pas eu beaucoup d’élèves suite à l’annonce de grève aujourd’hui.
Pour le principal du collège Fodé Kaba Konaté, ce n’est pas la grève qui empêche les élèves de venir mais plutôt les parents qui ne veulent pas que les enfants viennent.

« Dans notre établissement, il y a 20 groupes pédagogues qui sont programmées ce lundi, 16 ont répondu 4 absents, il y a eu faible fréquentation des élèves à cause des parents qui disent à leurs enfants de ne pas venir ».
Pour finir, Fodé Kaba Konaté demande aux parents d’élèves de laisser les enfants venir suivirent les cours ».

Par ailleurs, la majeure partie des enseignants guinéens soutiens le mot d’ordre de grève déclenchée par le SLECG.

 

 

Ibra Camara 

A propos guiquo-admin

Check Also

Manifestation du 14 octobre : « Il ne s’agit pas de détruire les biens des uns et des autres », dixit Mohamed Kaba

Le siège dudit parti a servi de cadre, le samedi dernier: le recensement électoral, la manifestation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.