Accueil / International / Etats-Unis: la petite-fille de Bob Marley prise pour une cambrioleuse

Etats-Unis: la petite-fille de Bob Marley prise pour une cambrioleuse

En Californie, trois femmes noires qui quittaient leur Airbnb avec des valises ont été prises pour des cambrioleuses. Une voisine a donné l’alerte indiquant que Donisha Pendergast et ses amis n’auraient pas répondu à ses salutations. Plusieurs voitures et un hélicoptère ont été envoyés sur les lieux.

Parmi elles, la cinéaste Donisha Prendergast, 33 ans, et ses deux amis.

L’une des petites-filles de Bob Marley envisage de poursuivre le département de police de Rialto en Californie après avoir été interrogée par la police alors qu’elle quittait une maison qu’elle avait louée en Airbnb.

Les trois Afro-Américaines du groupe accusent maintenant la police de les avoir traitées de façon injuste. L’une d’entre elles, Donisha Prendergast, réalisatrice de film et petite-fille de Bob Marley, a écrit sur Instagram après l’incident: «Nous avons été encerclées par la police parce que nous étions noires dans un quartier blanc.»

Selon Pendergast et ses amies, les policiers les ont interrogées pendant près de 45 minutes et étaient très sceptiques vis-à-vis de leur histoire d’Airbnb, leur demandant d’appeler la propriétaire pour confirmer. De son côté, la police évoque une discussion d’une vingtaine de minutes «sans incident».

Une interpellation suite à une “impolitesse”

La voisine a dit à la police qu’elle avait commencé à avoir des soupçons car les femmes n’avaient pas répondu à son sourire et à son geste de la main:

«Elles m’ont ignorée et n’ont pas fait signe de la main… Je connais le couple propriétaire de la maison et je les ai pas reconnues», a-t-elle dit.

Interviewée par la presse locale, la propriétaire de l’Airbnb a suggéré que l’événement aurait pu être évité si les locataires avaient répondu au signe de la main.

«C’est à cause de leur impolitesse et manque de gentillesse que la voisine a appelé la police. Cela n’avait rien à voir avec le fait d’être noires» a-t-elle dit.

De son côté, l’avocate des locataires a déclaré que ses clients avaient «le droit de ne pas sourire».

L’incident a eu un fort écho médiatique car plusieurs cas du même genre ont eu lieu aux États-Unis ces dernières semaines, notamment l’histoire de deux hommes noirs arrêtés dans un Starbucks après avoir avaient voulu aller aux toilettes sans consommer.

A propos guiquo-admin

Check Also

Près de 37 morts dans une embuscade à l’est du Burkina Faso

Au moins 37 personnes sont mortes et 60 blessées mercredi dans une embuscade sur l’axe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.