Accueil / Actualité / Interdiction de la marche des forces sociales : le mouvement Débout Citoyens compte porter plainte contre les autorités de la ville de Conakry

Interdiction de la marche des forces sociales : le mouvement Débout Citoyens compte porter plainte contre les autorités de la ville de Conakry

Après l’avortement de la marche de ce lundi 16 juillet 2018, les acteurs des mouvements sociaux guinéens comptent saisir la cour constitutionnelle pour sanctionner la décision du gouverneur de la ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura.

Très tôt ce lundi matin, le mouvement Débout Citoyens a animé un point de presse au siège du Conseil National des Organisations de la Société Civile de Guinée à Conakry pour faire un compte rendu aux mandants après une rencontre avec le Premier ministre concernant la baisse du carburant à la pompe.

Dans son allocution, le président de la CNOCSG, Dr Dansa Kourouma a d’abord fait le point du refus par le gouverneur de la ville de Conakry Général Mathurin Bangoura d’autoriser la marche pacifique des forces sociales de Guinée.

« La décision du gouverneur de la ville de Conakry interdisant la marche pacifique des forces sociales est illégale. C’est pourquoi nous allons attaquer cette décision du gouverneur devant la Cour Suprême. » A déclaré

Pour lui, l’objectif du mouvement social ne consiste pas à demander le départ du Premier ministre Kassory Fofana mais de diminuer le prix du carburant à la pompe.

De son côté, le juriste Mamady 3 Kaba, membre des forces sociales de Guinée, a fait savoir que le gouverneur de la ville de Conakry a pris une décision illégale.  « C’est pourquoi conformément à l’article 113 de la constitution, nous allons attaquer cette décision au niveau de la Cour Suprême. Nous sommes en train de prendre les dispositions pour respecter la forme et le fond de la plainte. »

« Les forces sociales ne sont pas divisées, ce que nous sommes en train de faire est une question de stratégie qui conduit à un même but (le retour du carburant à 8.000 GNF) ».

 

 

Ibra Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Crise socio-politique : Me Jean Alfred Mathos demande aux acteurs à privilégier le dialogue

Depuis plus d’un mois, la situation sociopolitique en Guinée est vraiment tendue, tant tôt les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *