Accueil / Economie / Huit centres de jeunes filles bénéficient des équipements et matériels de la part du Royaume de Belgique.

Huit centres de jeunes filles bénéficient des équipements et matériels de la part du Royaume de Belgique.

L’humanité célébrera ce jeudi, 11 octobre, la journée internationale des jeunes filles. A cette occasion, le ministère de l’Action Sociale et ses partenaires notamment le Royaume de Belgique et l’UNFPA ont remis hier mercredi 10 octobre 2018, des matériels et d’équipements à huit (8) centres d’autonomisation et de promotion des femmes. La cérémonie de remise de ces outils s’est déroulée à la direction générale des centres d’autonomisation et de promotion des femmes.

Elle a été présidée par le premier ministre chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana en présence de la  ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Hadja Mariama Sylla.

Selon Mariama Barry, représentante du Royaume de Belgique à cette cérémonie, il s’agit des centres de Cameroun, Matoto, Dubreka, Kindia, Mamou, Pita, Labé et Tougué. Ce don est composé de kits de coiffure, de teinture, de couture, d’art culinaire, de perlage, de broderie et de poterie. Il est le fruit de la coopération triangulaire Guinée, Royaume de Belgique, UNFPA.

Ces équipements d’une valeur de 250 milles dollars, soit 2.286.857.500 GNF est une initiative financée par un fonds du Royaume de Belgique à travers le projet intitulé » Contribution à la réalisation des droits à la santé sexuelle et reproductive pour les femmes, adolescents et jeunes des régions de Kindia, Mamou et Conakry.

Pour  Cheikh Fall, représentant de l’UNFPA en Guinée, ces équipements et matériels contribueront très certainement au renforcement des capacités des centres d’autonomisation et de promotion des femmes d’une part,  favoriseront la réinsertion socioéconomique des jeunes filles issues des milieux défavorisés. Il a en outre demandé aux responsables des localités bénéficiaires de ces équipements et matériels d’en faire bon usage et surtout de veiller à ce qu’ils soient utilisés pour les objectifs auxquels ils sont destinés.

Poursuivant, M. Fall a aussi rassuré l’engagement de son institution à œuvrer au côté du gouvernement guinéen pour lutter contre  les préjugés afin de permettre aux filles de se protéger, de ne se refuser aucun rêve et surtout de pouvoir les réaliser et continuer pleinement au combat pour les droits des femmes et pour l’égalité entre les sexes.

Pour sa part, Dr Ibrahima Kassory Fofana, premier ministre, Chef du gouvernement a indiqué que pour réussir le noble objectif de l’autonomisation intégrale de la femme à laquelle le Chef de l’Etat et son gouvernement accordent la plus haute importance, des défis majeurs se dressent sur le chemin, qui peut se résumer en ceux de la formation, de l’alphabétisation, des violences basées sur le genre et la santé de la production. Pour les relever, il devient impérieux de multiplier les initiatives qui feront de chacune d’elles l’exemple à suivre dans un monde de rude compétition au double plan local et international.

Pour finir, Ibrahima Kassory Fofana a lancé un appel, au nom du président de la république et de son gouvernement a l’ensemble des partenaires techniques et financiers en vue de la poursuite des efforts déjà engagés pour soutenir cette belle stratégie pour une autonomisation des femmes de notre pays, avant de réitérer son engagement à soutenir activement la stratégie de l’autonomisation effective des femmes guinéennes.

Mohamed Kaba

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : présentation de la conclusion d’une mission de l’initiative Transparence dans les Industries extractives (ITIE) dans le pays

Une mission de l’initiative Transparence dans les Industries extractives (ITIE) qui séjourne en Guinée depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.