Accueil / Société / 63e Session des Nations-Unies sur la condition de la femme: Vers un autre traité mondial contre les Violences Basées sur le Genre (VBG)

63e Session des Nations-Unies sur la condition de la femme: Vers un autre traité mondial contre les Violences Basées sur le Genre (VBG)

En marge des travaux de la 63ème session des Nations-Unies sur la condition de la femme, un panel de haut niveau regroupe les organisations de défense des droits des femmes. En toile de fond expliquer la portée d’un traité qui doit servir de bréviaire pour la défense des droits des femmes dans le monde.

Ce document est la synthèse de tous les instruments sous régionaux et régionaux de lutte contre les pratiques néfastes à la santé des femmes.

Trois ans après le lancement de la campagne pour l’adoption d’un traité mondial, en vue de venir à bout des violences basées sur le genre, l’initiative mobilise des organisations de défense des droits de la femme de cinq continents.

Pour l’une des initiatrices de ce projet, le but est que ce traité soit un guide pour toutes les femmes, afin qu’elles puissent saisir la justice en cas de violences subies. Les principaux acteurs comptent également travailler sur la prévention, la sensibilisation et l’éducation.

Pour son adoption, les voix des 193 Etats membres de l’ONU, sont indispensables. C’est à ce titre que docteur Morysanda Kouyaté, secrétaire du comité inter-africain pour la lutte contre les pratiques néfastes sur la santé de la femme, dira qu’ils comptent impliquer tous les 193 pays des nations Unies dans le cadre de l’adoption de ce traité en faisant le porte à porte.

Selon les chiffres officiels une femme sur trois, est victime d’une des 13 000 formes de violence répertoriées dans le monde.

Pour mettre en place le traité mondial sur lutte contre les violences faites aux femmes, le comité dit avoir besoin de 4 milliards de dollars américains.

 

François MARA depuis New York pour Guineequotidien

A propos guiquo-admin

Check Also

« Le chemin est déjà tracé, il faut que chaque guinéen apprenne à respecter la loi » dixit le ministre Damantang Albert Camara

Le nouveau ministre de la sécurité et de la protection civile, Damantang Albert Camara a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.