Accueil / Société / Sécurité : quatre (4) présumés auteurs d’assassinat arrêtés par la police à Coyah

Sécurité : quatre (4) présumés auteurs d’assassinat arrêtés par la police à Coyah

La Brigade anti-criminalité (BAC) N°10 basée à Gomboyah dans la pPréfecture de Coyah a interpellé le 3 mai dernier aux environs de 23h un groupe de quatre (4) personnes pour attaque à mains armées et meurtre.

Ce groupe de présumés auteurs d’assassinat effectué une opération armée dans la zone de Gomboyah près de l’usine SODEFA ; opération au cours de laquelle, un homme répondant au nom de Boubacar Diallo a été tué.

Selon le coordinateur général des brigades anti-criminalité(BAC), le général de police, Sékou Mara, c’est à la suite d’une information filée par un citoyen que ses hommes ont déniché ce groupe au niveau d’un poste de contrôle après quelques jours d’enquête. Ce sont des individus opéraient à bord d’une voiture braquée.

« C’est au niveau d’un barrage qu’on a pu mettre mains sur ce groupe. Sur  place deux ont fui. C’est par des enquêtes que nous avons aussi arrêtés les deux derniers. Ils reconnaissent tous les faits qui leur sont reprochés », précise le général Mara

Pour le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Alpha Ibrahima Kéira cet autre coup de filet réussi des BAC est un exploit dans la farouche  lutte  engagée par la police contre la criminalité en Guinée.

Ces individus ont à leur actif plusieurs attaques armées avec des fusils de guerre, des tenues militaires et autres effigies des forces de défense et de sécurité.

 

AGP

A propos guiquo-admin

Check Also

Précisions : Les petits communicants des partis politiques ne sont pas des journalistes (par Ibrahima Kalil Sylla)

En Guinée, nous assistons aujourd’hui à des séries de publications intempestives sur les réseaux sociaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.