Accueil / Interview / Opinion / Opinion : Autopsie et piste de solutions pour la bonne marche du football Guinéen (Par Ousmane Keita)

Opinion : Autopsie et piste de solutions pour la bonne marche du football Guinéen (Par Ousmane Keita)

Le football Guinéen, toujours en perpétuel recommencent, sport politisé, compétition truquée, médiocrité primée, nos dirigeants sportifs manquent d’objectivité.

 

Au moment où, les autorités Sénégalaises et Ivoiriennes font du sport une priorité, à travers un travail de fond, afin de rendre à leur Patrie, toute sa grandeur, ici, les politiques confisquent la gestion du sport, surtout dans le but de profiter du contribuable public.

 

L’autopsie du football Guinéen en particulier est très lamentable. Nous manquons de tout, mais malgré cela, nous voulons un bon résultat. Toujours à la risée du monde, de facto, trimballé par ceux qui travaillent profondément pour se tailler une place de lion.

 

Ici, nous n’avons, aucun centre de formation sportive digne de nom, pas d’infrastructures de qualités et nos sportifs jouent dans les rues.

 

Ainsi, pour changer la donne et rendre la Guinée sa grandeur, nous proposons une piste de solutions pour la bonne marche du Football Guinéen, qui sont entre autres : évitons de politiser les compétitions sportives, renforçons la capacité de nos joueurs locaux, construisons des centres de formations digne de noms, dissocions les fonds publics et privés dans le financement de nos sports, primons sur la compétence et performance dans la sélection de nos représentants sportifs, revalorisons notre championnat local, exportons nos talents avec le soutien total de l’État, gérons efficacement nos budgets sportifs, mettons un accent sur le patriotisme, priorisons sur les locaux dans tous les staffs techniques.

 

Néanmoins, chacun a sa part de responsabilité, le Président de la République, qui nomme le Premier Ministre et le Ministre des sports, trop politiques, qui, d’ailleurs, négligent largement, la promotion des activités sportives dans leurs discours de politiques générale du Gouvernement.

Le Directeur national des Sports, qui manque de moyens pour changer la donne. L’éducation physique ignorée dans nos écoles. La FEGUIFOOT qui survit par les poches de son Président. l’État qui fuit ses responsabilités. Les acteurs et promoteurs sportifs qui préfèrent tuer les talentueux dans une série de corruption. Les arbitres, agents et managers qui n’assument pas leur responsabilité. Les supporters choisis par affinités politiques. Les journalistes qui mangent à tous les râteliers. Les joueurs sélectionnés par affinité. Les sélectionneurs businessmans Etc…

 

Tous ces faits, ne permettront jamais à la Guinée, de performer sa politique sportive. Surtout qu’à la place des bombes nucléaires, le sport est devenu pour tous les pays, outil de prouver leur supériorité sur la scène internationale.

 

Ousmane Keita.

Analyste Politique.

Altermondialiste.

Citoyen de la République.

A propos guiquo-admin

Check Also

« Je ne vois pas en quoi un magistrat refuserait d’agir en toute indépendance… » Dixit Mohamed Diawara,

Mohamed Diawara, Juge d’instruction au tribunal de première instance de Kaloum, lauréat de la 2ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.