Accueil / Politique / Guinée: L’ ANC met en garde les responsables du FNDC !

Guinée: L’ ANC met en garde les responsables du FNDC !

Dans une déclaration publiée ce samedi 12 octobre 2019 à Conakry,  l’Alliance pour une Nouvelle Constitution (ANC) a alerté l’opinion nationale  et internationale suite aux comportements des responsables du Front National pour la Défense de la Constitution  (FNDC) qui, appelle le peuple de Guinée à des séries de manifestations le lundi 14 Octobre prochain.

D’après cette déclaration, le FNDC a annoncé des séries de manifestations sur toute l’étendue du territoire nationale,  sans préciser l’itinéraire, les horaires des marches, encore moins informé les autorités.

« Connaissant les expériences malheureuses des marches ou des manifestations qui ont endeuillées plus de 150 familles et rendues des milliers de citoyens pauvres suite à des pertes de biens et laissant  beaucoup  de cicatrice dans les cœurs des guinéens. »

Pour les responsables de l’ANC, ils interpellent  la population à ne pas répondre à l’appel du FNDC et à vaquer librement à leurs occupations habituelles, mais aussi les pouvoirs publics à prendre toute leurs responsabilités conformément à l’esprit des lois en vigueur pour sécuriser les paisibles citoyens et leurs biens.

« Par ailleurs, nous prenons à témoin les institutions internationales et les représentations diplomatiques accréditées en République de Guinée. Tout en signifiant et en situant la responsabilité des responsables et leaders des partis politiques et organisations de la Société civile affilier au FNDC en cas de bavure ou de violence sur la personne, de vandalisme ou de cas de mort commander par la marche annoncée par le FNDC ».

Plus loin, ils demandent  aux représentations diplomatiques de ne pas les recevoir ou protéger sous le manteau de la double nationalité en cas de bavure afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice  Guinéennes.

« Le FNDC peut encore retrousser chemin et revenir à des meilleurs sentiments pour préserver la quiétude sociale, le cas contraire serait une défiance à l’autorité de l’Etat et contre les libertés des paisibles citoyens réfracter ou désintéresser par leur appel à la manifestation. Donnons la chance à nos enfants d’aller à l’école librement et investissons pour garantir leur avenir. »

 

Moussa Traoré

A propos guiquo-admin

Check Also

Opinion: Dix ans de réformes ardues et de partage de la prospérité ( Par Moustapha Dramé)

Après une cinquantaine d’années de gestion malsaine des régimes précédents, la Guinée, a changé de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.