Accueil / Politique / Manifestation du 14 octobre dernier : le Barreau de Guinée interpelle le gouvernement et les acteurs politiques à promouvoir la paix

Manifestation du 14 octobre dernier : le Barreau de Guinée interpelle le gouvernement et les acteurs politiques à promouvoir la paix

Guinée, depuis quelques jours, la situation sociopolitique de la Guinée est tendue en Guinée suite à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) le 14 octobre dernier qu’appeler recèlent une de protester contre le projet de nouvelle constitution pouvant permettre au président Alpha Condé d’éterniser au pouvoir.

Face à cette situation dramatique, le Bureau de Guinée a fait une sortie ce Samedi 19 octobre pour interpeller les acteurs sociopolitiques à  promouvoir la paix dans le pays.

Déclaration

Eu égard à la situation sociopolitique actuelle et face à la recrudescence de la violence ; le Barreau de Guinée, sous la présidence du Bâtonnier de l’ordre s’est réuni ce jour 18 10 2019 pour rappeler ce qui suit. Le Barreau de Guinée exprime ses vives préoccupations et inquiétudes face au déclanchement infernal et inacceptable de violences dans un pays dont les équilibres politiques et  communautaire, fragiles et précaires ont plutôt besoin d’être préserver et mis à l’abri de toutes velléités.

Le Barreau de Guinée rappelle les pouvoirs publics à veiller à ce qu’aucune action de maintien de l’ordre ne vienne à se transformer en des actions «  violence égale » sur le terrain, tournée contre des citoyens déterminer à ses faire entendre pacifiquement.

Le Bureau de Guinée rappelle  l’obligation de tous les êtas conformément à la Charte des Nations unis  à développer  et encourager le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales de tous les citoyens. Le Bureau de Guinée rappelle les acteurs politiques de quelque bord que ce soit et la  société civile concernées et impliques, ç la retenue et les invite de façon insistance au dialogue et à l’expression de leurs opinions de manière légale et non violente. Le Bureau de Guinée, soucieux du respect de loi, rappelle sa ferme adhésion à l’état de droit, à la démocratie et a la justice qui doit s’appliquer en tout temps et tous lieux sans aucune considération.

Le Bureau de Guinée regrettant les morts et les blessures de personnes innocentes survenus à l’occasion des manifestations politiques et publiques, s’incline devant la mémoire des personnes tuées, souhaite prompt rétablissements aux blessés  appelle à l’ouverture immédiate, d’enquêtes et d’informations judiciaires en vue de situer les responsabilités de quelque nature de toutes les personnes impliquées ou susceptibles de l’être.

Le Bureau de Guinée se tient à la disposition de l’ensemble des acteurs politiques, publics et de la société civile  pour entamer à la première demande, quelque initiative de dialogue et ou échange dans le cadre de négociations en vue d’une solution pérenne de sortie de crise conformément aux vertus républicaines.  Le Barreau de Guinée  engage les pouvoirs publics à favoriser ce dialogue citoyen et responsable dans un climat apaisé.

 

Fanta Kamano

A propos guiquo-admin

Check Also

Marche du FNDC : un bus calciné, quatre (4) autres caillassés et les manifestants dispersés par les forces de l’ordre à Gbessia

Les violences ont éclaté à l’instant même au niveau du Rond-point de Gbessia jusqu’à Kondebounyi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.