Accueil / Société / Boké: Une femme enceinte tuée et décapitée par un cultivateur

Boké: Une femme enceinte tuée et décapitée par un cultivateur

Yéro Bella Sanè, cultivateur et célibataire âgé d’une trentaine d’années,a froidement assassiné  Mme Hawa Conté, en état de famille et mère d’un enfant, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

Le drame s’est produit  jeudi, 17 septembre 2020, dans le secteur Bantanfôrô, district de Boundoulengué, sous-préfecture de Dabiss dans la préfecture de Boké.

D’après Yéro Bella Sanè qui a reconnu les faits, mardi 22 septembre à son audition dans les locaux de la Brigade de Recherche (BR) de la gendarmerie de Boké  «Je l’ai hasardeusement croisée en brousse en train de marcher librement. Je suis venu par derrière, l’étrangler jusqu’à ce qu’elle rende l’âme et puis, je l’ai égorgée et lui coupé la tête», a expliqué le présumé assassin.

Et d’ajouter «J’ai toujours appris que la tête humaine contient du diamant surtout, quand elle est enterrée pendant un mois. Donc, c’est cette théorie que je voulais mettre en pratique pour que je sois aussi riche.»

D’après une source sécuritaire, l’homme incriminé a été interpellé lundi, 21 septembre 2020 avec une armada de grigris et conduit dans les locaux de la Sûreté régionale de Boké pour des fins d’enquête. Dans ce dossier criminel, les autorités administratives promettent de s’impliquer pour la manifestation réelle de la vérité.

Les enquêtes sont ouvertes pour dit-on, retrouver la tête de Hawa Conté qui, selon le présumé assassin, est cachée quelque part dans un Bowé,  dans la Commune Rurale de Dabiss.

AGP

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Page Noire: décès à Conakry du Directeur Général de l’AGP Ben Daouda Sylla

Le Directeur Général l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), Ben Daouda Sylla est décédé ce dimanche, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.