Accueil / Société / Assassinat d’un policier à Wanidara : « Ils verront ces jours-ci un dispositif Costaud » prévient le Général Baffoé

Assassinat d’un policier à Wanidara : « Ils verront ces jours-ci un dispositif Costaud » prévient le Général Baffoé

Installée pour sécuriser la population et leur bien, une équipe de la police a été victime d’une attaque armée dans la nuit du lundi au mardi 1er décembre 2020, par un groupe d’assaillants au niveau de Wanidara, dans la commune de Ratoma.

 

Lors des attaques par deux (2) groupes d’assaillants, un policier a trouvé la mort et d’autres ont été blessés par balles.

 

Au lendemain de cette attaque le Directeur Général de la police nationale Général Anssoumane Baffoé Camara à travers une intervention dans les medias a promis de déployer un dispositif costaud pour que les auteurs soient  retrouvés.

 

 

« Hier nuit, un groupe de jeunes qui roulaient sur une moto ont tiré avec des armes de calibre 12  dans un premier temps sur notre dispositif qui est  à Wanidara assis paisiblement en train d’assurer la sécurité des citoyens et leurs biens. Sur le cout, 3 agents ont été blessés.  Il y’a un qui a le pied fracturé,  l’autre a sa cheville couper l’autre a pris des chevrotins sur la tête. Et le 4eme assaillant  est venu avec cette fois ci un PMAK qui a abattus un brigadier mort sur place ».

 

«  Vous même vous savez vue assez d’impacts sur le véhicule,  c’est à dire celui qui a tiré n’est pas un professionnel il a tiré au hasard jusqu’à tuer un policier. Nous la police on nous interdit  l’arme à feu, on ne vient seulement que dans le dispositif de maintien d’ordre avec des matériels conventionnels. Ce qui nous mène à dire que nous prenons l’opinion nationale et internationale que le mode de travail que les gens sont en train de faire actuellement parce que j’ai remarqué que c’est la police qui est victime ».

 

« Les gens là pensent qu’ils peuvent décourager la police nationale. C’est pour dire à ces bandits là que les gens qui  sont derrière ça en pensant qu’ils peuvent permettre à la police de reculer, au contraire ils verront ces jours y un dispositif costaud. Et  ceux qui ont fait cette attaque seront retrouvés. Ils  roulent sur la moto. Donc je profite pour dire au maire de la commune de Ratoma, aux chefs de quartier de différents commune de Ratoma que ces jours-ci,  nous ferons des ratissages pour que ceux qui sont en train de tirer sur nous pour qu’on puisse savoir ils viennent d’où, ils sont à la solde de qui? » S’interroge Général Baffoé.

 

Par ailleurs, le Directeur Général du service de santé des armées au camp Samory  Touré ou les blessés suivent leurs soins, Colonel Ibrahima Kalil Touré a expliqué dans quel état les blessés ont été admis pour des soins.

 

 » Nous avons reçu cinq (5) policiers dont un était déjà mort son corps se trouve actuellement à l’hôpital  Ignace Deen et 4 autres étaient blessés par balles à Wanidara  dans la nuit d’hier aux environs de 20h. Maintenant l’état de santé de ces 4 policiers est très bien et nous ferons tout pour qu’ils puissent recouvrer leur santé. Ils  sont déjà reçu les 1ers  soins et nous allons continuer a donné les autres soins. Donc leurs vie ne sont  pas en danger ils se portent très bien, » rassure.

 

Ibrahima Sory Camara

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée : Un mort et plusieurs blessés dans une collision entre deux trains de la société Rusal à Enta nord

Un mort et plusieurs blessés graves, c’est bilan d’une collision survenue dans la matinée de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.