Accueil / International / Égypte : 145 millions d’euros pour la sécurité des chemins de fer
POLYCOPIÉ - L'Égypte espère réduire la marge d'erreur humaine qui est à l'origine de nombreux accidents de train catastrophiques. Foto: Ministère égyptien des transports

Égypte : 145 millions d’euros pour la sécurité des chemins de fer

L’Égypte espère réduire la marge d’erreur humaine qui est à l’origine de nombreux accidents de train catastrophiques.

L’Égypte dotera ses principales lignes ferroviaires du « système européen de contrôle des trains » (ETCS, selon l’acronyme anglais), et ce, à la faveur d’un financement de 145 millions d’euros, contracté auprès de la Banque africaine de développement (BAD). Il s’agit du premier financement de la BAD pour le secteur des transports en Égypte. Ce financement porte sur l’installation de l’ETCS sur une distance de 953 kilomètres, reliant le Nord et le Centre du pays, et la dotation de 100 locomotives du même système.

L’objectif est de contrôler le trajet des trains et développer les systèmes de communication et de signalisation, a annoncé le ministère égyptien de la Coopération internationale. Le Système innovant de signalisation ferroviaire associé au contrôle de vitesse, l’ETCS « permet d’arrêter les trains automatiquement, sans l’intervention du conducteur, en cas de danger, ce qui évite les erreurs humaines », a expliqué le ministre égyptien des Transports Kamel el-Wazir.

Il permet de « contrôler la vitesse des trains en fonction des vitesses fixées sur les lignes », ainsi que « l’enregistrement des données relatives au sillon des trajets en train », a-t-il ajouté. D’après le ministre, ce système moderne sera installé sur les anciennes locomotives, en plus des 260 locomotives commandées, dont 110 ont été déjà réceptionnées, ce qui permettra de ne pas dépendre de l’élément humain et d’augmenter les taux de sécurité sur les lignes.

Grâce à ce projet, l’organisme égyptien des chemins de fer espère réduire la marge d’erreur humaine qui est à l’origine de nombreux accidents de train catastrophiques, dont trois accidents en avril seulement et un accident en mars de cette année, causant 63 tués et plus de 100 blessés, d’après les chiffres du gouvernement.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Décès de l’ancien président Algérien Abdelaziz Bouteflika

L’ancien président Algérien Abdelaziz Bouteflika, chassé du pouvoir en 2019 après des manifestations massives contre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.