Accueil / Economie / Économie : Partenariat pour renforcer le commerce entre le Japon et l’Afrique
ARCHIVE - L'objectif est de soutenir l'Afrique à devenir un partenaire commercial encore plus important est essentiel pour le développement durable. Foto: Christian Charisius/dpa

Économie : Partenariat pour renforcer le commerce entre le Japon et l’Afrique

L’objectif est de soutenir l’Afrique à devenir un partenaire commercial encore plus important est essentiel pour le développement durable.

 

Renforcer le commerce et l’investissement entre les entreprises du secteur privé japonais et africain, tel est l’objectif d’un nouveau partenariat scellé entre deux institutions japonaises et deux organisations onusiennes. Ce partenariat a fait l’objet d’un accord signé par l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

 

L’accord a été conclu le 28 août 2022, en marge de la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8), organisée dans la capitale tunisienne Tunis. Les quatre partenaires ont convenu de travailler ensemble pour renforcer les liens entre les petites et moyennes entreprises (PME) d’Afrique et les technologies et le savoir-faire commercial japonais, a indiqué le PNUD.

 

Les autres domaines de coopération comprennent des dialogues réguliers, des consultations et des activités conjointes de communication et de sensibilisation, a-t-on ajouté. « Cet accord quadripartite renforcé place les actions au-delà des solutions temporaires. En mettant en relation les innovateurs et en encourageant les investissements du Japon, il soutient des développements plus durables en Afrique », a déclaré Achim Steiner, secrétaire général adjoint des Nations unies et administrateur du PNUD.

 

L’objectif est de soutenir l’Afrique à devenir un partenaire commercial encore plus important est essentiel pour le développement durable, a-t-on affirmé. En 2021, les investissements directs étrangers (IDE) en Afrique ont atteint le chiffre record de 83 milliards de dollars, soit une multiplication par 2,1 par rapport à environ 39 milliards de dollars en 2020, a rappelé le PNUD. Durant la même année, les start-ups africaines ont levé un total de 5,2 milliards de dollars en financement de capital-risque, soit une multiplication par 3,6 par rapport à 2020, d’après la même source.

 

Avec dpa-news 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Le Japon va consacrer 30 milliards de dollars à l’Afrique

Au cours des trois prochaines années, le Japon encouragera les talents de 300 000 personnes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.