Accueil / Sports / Élections à la FEGUIFOOT: le G47 demande aux autorités de révoquer immédiatement les membres de la Commission Electorale de Recours pour incompétence notoire

Élections à la FEGUIFOOT: le G47 demande aux autorités de révoquer immédiatement les membres de la Commission Electorale de Recours pour incompétence notoire

Dans une déclaration publiée ce samedi 25 novembre 2023, le G47 demande aux autorités de révoquer immédiatement les membres de la Commission Electorale de Recours pour partialité et incompétence notoire à lire et interpréter les textes de la Fédération Guinéenne de Football, de la CAF et de la FIFA.

 

DECLARATION DU GROUPE G47

 

Dans le cadre de l’organisation de l’élection des membres du Comite Exécutif de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), après la validation de la liste de candidature présidée par Général Mathurin BANGOURA par la Commission Electorale le………….. novembre 2023,

 

A la grande surprise de tous, dans la nuit du 23 novembre 2023 à 2 heures du matin T.U, la Commission Electorale de Recours a illégalement invalidé cette liste en évoquant les motifs injustifiés, cela en violation de l’article 36 des statuts de la FGF qui dispose que sous peine de rejet de leur liste, les candidats doivent satisfaire aux exigences suivantes:

 

Étre de nationalité guinéenne et résider de manière permanente sur le territoire de la République de Guinée;

 

Avoir vingt-cing (25) ans révolus à la date de l’assemblée générale élective;

 

– Jouir de leur droit civique;

 

– Ne pas avoir été jugé coupable de manière définitive dans toutes affaires criminelles ou délictuelles;

 

– Ne pas avoir été juge coupable de violation du code d’éthique de la FIFA, ou de la CAF ou de F.G.F durant les cinq (05) années précédant la candidature;

 

– Avoir jouer un role actif dans le football en que joueur ou officiel ou mécène durant une des dix années précédant la candidature, à l’exception des personnes visées à l’article 29 point 2 des présents statuts,

 

Présenter une liste de cinq (05) lettres de soutien.

 

Dans sa décision, la commission électorale de recours a malencontreusement évoqué que monsieur Mathurin BANGOURA (tète de liste) n’a pas mentionné toutes les poursuites dont il fait l’objet notamment, celles pendantes devant les tribunaux de Dixinn et de commerce, tandis qu’il n’est poursuivi que devant le tribunal de première instance de Kaloum, tel que mentionné sur la fiche d’habilitation. Il revient alors à la Commission Electorale de Recours d’apporter la preuve de ses allegations.

 

Mieux, la poursuite engagée contre Monsieur Mathurin BANGOURA n’est qu’à la phase d’enquête et il n’est nullement établi qu’il est coupable des faits à lui reprochés, c’est-à-dire, qu’il benéficie de facto du principe de la presomption d’innocence.

 

C’est en prenant littéralement en compte les allegations fallacieuses du requérant Abdoul Ahmad TOURE, que la Commission Electorale de Recours a malencontreusement invalide la liste de candidature dont Monsieur Mathurin BANGOURA est téte de liste

 

Par rapport à la révocation du bureau de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel dont Monsieur Mathurin BANGOURA était President, comme second moyen d’invalidation de notre liste de candidature, la Présidente du Comite de Normalisation a par décision N°0018/CONOR/FGF/2022 du 24 Août 2022, révoqué ledit.

 

A l’analyse de cette décision, aucun motif relativement à la violation du code d’éthique n’est évoqué par les membres du Bureau.

 

Il faut d’ailleurs rappeler que sur la liste de candidature présider par Bouba SAMPIL (l’une des quatre têtes de listes), il y a un ancien membre du bureau exécutif de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel évoqué, en l’occurrence Mamadou BARRY. Président de Louba FC.

 

En réalité, il est inadmissible que la liste de candidature de Bouba SAMPIL soit validée par la Commission Electorale de Recours, autant plus qu’il existe sur sa liste certains membres du bureau révoqué.

 

Dans les mêmes circonstances de temps et de lieu, voir invalider la liste de candidature présidée par Mathurin BANGOURA, cela en toute discrimination et avec mépris

 

La révocation décidée par la Presidente du CONOR n’a pas éte prise à la suite d’une décision de condamnation de Mathurin BANGOURA et autres pour violation des codes d’éthique.

 

Au regard de toutes ces réalités, la liste de candidature présidée par Général Mathurin BANGOURA ne souffre d’aucune irrégularité ou d’anomalie la rendant invalide.

 

L’invalidation cette liste de candidature constitue un acte de sabotage du processus de mise en place du Comité Exécutif de la FEGUIFOOT et tire très bas football.

 

C’est pour toutes ces raisons, par principe que nous nous m’opposons vigoureusement à la continuation de la Commission Electorale de Recours, surtout qu’elle a fait preuve de partialité.

 

C’est pourquoi, nous, membres statutaires réunis au sein du Groupe G47. composé de plus de 47 de membres statutaires, tous électeurs aux Assemblées Généraux de la Fédération Guinéenne de Football, attirons l’attention des autorités de notre pays et demandons au CONOR de révoquer immédiatement les membres de la Commission

Electorale de Recours pour partialité et incompétence notoire à lire et interpréter les textes de la Fédération Guinéenne de Football, de la CAF et de la FIFA.

 

Tout porte à croire que la Commission Electorale de Recours a déja pris position en faveur de certaines parties adverses.

 

Nous ne sommes nullement opposés à une élection libre, transparente et inclusive comme prévu par les statuts de la FGF.

 

Pour éviter l’arbitraire, nous sollicitons au nom et pour le compte de la majorité des acteurs du football guinéen, l’organisation d’une nouvelle assemblée générale extraordinaire élective des nouveaux membres de le Commission Electorale de Recours afin d’aboutir à un processus juste et équitable avec la participation de tous les acteurs. Face aux irrégularités et manquements qui ont caractérisé ce processus, nous récusons la Commission Electorale de Recours parce qu’on ne peut participer à un processus avec une entité à qui l’on n’a pas confiance.

 

Pour la sérénité et la cohésion entre les acteurs du football guinéen, nous demandons l’organisation d’une élection inclusive, cela dans l’intérêt supérieur de notre football.

 

-Vive le G47!

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

CAN 2024: la Côte d’Ivoire renverse le Nigeria et décroche sa troisième étoile

Dans une finale électrique, la Côte d’Ivoire, soutenue par son public, a trouvé la force …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *