Accueil / International / Recherche scientifique: Une formation aux chercheurs africains sur le développement durable
POLYCOPIÉ - Cette formation est ouverte aux doctorants et aux chercheurs débutants dans les établissements d'enseignement supérieur africains et suisses. Photo: Centre d'études africaines de Bâle/Photo de presse/dpa

Recherche scientifique: Une formation aux chercheurs africains sur le développement durable

Il s’agit de se pencher sur la production de connaissances susceptibles d’être traduites en solutions pratiques pour des problèmes de durabilité.

 

Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) et le Centre d’études africaines de Bâle organiseront en août, au Sénégal, une formation sur le rôle des sciences humaines dans le développement durable mondial. Cette formation est ouverte aux doctorants et aux chercheurs débutants dans les établissements d’enseignement supérieur africains et suisses. Elle concerne les doctorants des disciplines d’anthropologie sociale, de sociologie, d’histoire, de religions, de philosophie, d’études de genre et de sciences politiques.

 

La formation est motivée par le fait que les décisions en matière de développement durable, fondées sur des données probantes, sont devenues une notion essentielle pour la conception et la mise en œuvre des politiques par les gouvernements, les organisations internationales et les ONG. L’objectif « ultime » de cette école d’été de cinq jours est d’aider les participants à développer des compétences « leur permettant de devenir des chercheurs qui répondent aux normes scientifiques les plus élevées et qui sont dotés de compétences transformatrices nécessaires pour avoir un impact » sur les politiques.

 

Cette sixième session 2024 vise à combler le manque de pertinence des politiques dans la plupart des études en sciences humaines en général et dans les études régionales en particulier, ont constaté les organisateurs. C’est pour cette raison, ajoutent-ils, qu’il convient de focaliser sur les différences entre la recherche fondamentale, dont l’objectif est la production de connaissances visant à comprendre les problèmes et la recherche appliquée visant à identifier des solutions pratiques. Le CODESRIA et le Centre d’études africaines de Bâle invitent les doctorants intéressés par la formation à candidater avant le 31 mai 2024.

 

Avec dpa-news

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

À Paris, le Forum mondial vaccinal veut bâtir un «marché africain du vaccin»

Plus d’un milliard de dollars ont été annoncés ce jeudi 20 juin au Forum mondial …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *