Accueil / Société / Matoto: 23.660 candidats dont 11.424 filles affrontent le BEPC session 2019 dans la commune

Matoto: 23.660 candidats dont 11.424 filles affrontent le BEPC session 2019 dans la commune

Le ministre des postes et télécommunication et de l’économie numérique, Moustapha Mamy Diaby, a présidé lundi 8 juillet 2019 le lancement officiel des premières épreuves du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) dans la commune de Matoto.

Au total, 23660 candidats dont 11424 filles répartis dans 773 salles et surveillé par 1546 affrontent le BEPC dans la commune.

Le ministre Moustapha Mamy Diaby en compagnie d’une forte délégation a procédé au lancement des premières épreuves au lycée Ahmed Sékou Touré dans le quartier aviation dans la commune de Matoto.

Dans discours de circonstance, le directeur communal de l’éducation de Matoto, Daouda Doumbouya a fait savoir que des mesures ont été prises dont entre autres l’interdiction des attroupements au niveau des centres et l’interdiction des téléphones dans les salles d’examen aux surveillants et aux candidats pour le bon déroulement des épreuves.

De son côté, le ministre Moustapha Mamy Diaby a suggéré aux candidats de considérer le BEPC comme étant une formalité académique qui leur permet de quitter le secondaire pour le lycée à travers le mérite.

« Je voudrais dire aux parents d’élèves et enseignants, que notre ambition c’est de qualifier davantage le système éducatif guinéen, faire en sorte qu’on mette l’accent sur la formation des formateurs, l’équipement des établissements en matériels adéquats, parce que quand on veut bâtir une nation, on commence par les ressources humaines, c’est à travers ces ressources humaines qualifiées qu’on peut développer de façon harmonieuse nos infrastructures de façon rationnelle »dit-il.

 

Fanta Kamano

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Sécurité : le nouveau Directeur de la DPJ installé dans ses fonctions

Nommé le 03 décembre dernier par décret présidentiel, le tout nouveau Directeur général de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.