Accueil / Politique / Nouvelle Constitution : le Mouvement la Guinée fé adhère

Nouvelle Constitution : le Mouvement la Guinée fé adhère

Ce jeudi, à la maison de la presse, les membres du Mouvement la guinée fé était devant les acteurs de médias pour manifester leur adhésion à l’initiative de l’élaboration d’une nouvelle Constitution pour la nation guinéenne. A cette occasion le président dudit mouvement, Patrice Seny Camara accompagné de sa Vice-présidente et de ses 6 coordinatrices a fait savoir d’entrée de jeu que leur  démarche est antérieure au discours du président de la République : « Pour nous, le discours du président de la République répond à nos attentes citoyennes », a déclaré le président MGF, Patrice Sény Camara.

Puis de renchérir en faisant savoir qu’ils sont favorables à un projet d’une nouvelle Constitution qui sera très bientôt a-t-il déclaré  à l’intention des citoyens guinéens : « pendant une période d’analyse et pour que les dispositions contenues dans ce projet soient prises en compte ». Ainsi dit-il, ils profiteront de l’occasion pour déployer  l’énergie nécessaire, afin de sensibiliser les populations guinéennes pour l’adoption de cette Constitution. « C’est pourquoi, nous disons oui, nous sommes demandeurs ». Et conclure qu’ils sont donc dans l’attente de cette réflexion du président de la République : « qui pour nous, a le sens de remettre chaque citoyen dans les dispositions du droit et de ses devoirs envers la République ».

De son côté Stéphane Ouya Zoumanigui l’un des responsables de signifier qu’ils ont choisi la dénomination La guinée fé (la cause de la  Guinée en langue soussou), parce qu’ils estiment que cela fédère la cause de la Guinée. «C’est ce qui fait que dans ce mouvement, toutes les composantes de la nation et des sensibilités y sont représentées », a-t-il dit.

Poursuivant, il a fait remarquer que son mouvement a confié la coordination des cinq communes de la capitale à la couche féminine. « Nous voulons que la jeunesse et des femmes défendent la cause de la République, dans le sens de l’instauration de la démocratie dans notre pays, sans exclusion », a conclu Zoumanigui.

 

 

Emmanuel Soropogui

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Assemblée nationale : validation de 13 commissions de travail de la neuvième législature

Les nouveaux députés de l’Assemblée nationale ont procédé jeudi 21 mai 2020 à l’hémicycle à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.