Accueil / Société / Guinée/Tribune : Sous Alpha Condé, même les lacs ne sont pas épargnés ! (Par Fodé BALDE)

Guinée/Tribune : Sous Alpha Condé, même les lacs ne sont pas épargnés ! (Par Fodé BALDE)

La catastrophe écologique sous Alpha CONDE est une réalité. De l’exploitation abusive des mines dans la région de Boke où les riverains ne sont plus à même de pratiquer leurs activités de survie dont la pêche, l’agriculture, l’élevage. Tout ça parce que le leadership capable de protéger notre écosystème fait défaut ou du moins la fibre patriotique qui devrait empêcher ce désastre est morte en ce régime. A côté de ça, la pratique humaine pour fait d’habitation. A Conakry, des zones propices aux cultures vivrières ont été achetées par des nouveaux riches, remblayées pour y bâtir des habitants. La Guinée de demain se meurt aujourd’hui ! Pour s’en convaincre, il suffit d’interroger la place du respect du principe inter-générationnel  dans la conduite des politiques publiques de ce régime.
Le tout n’est pas de créer un département mais en donner du contenu par une volonté politique manifeste. Notre pays souffre du respect des valeurs, des principes qu’on s’impose !
Aujourd’hui, le lac de Kaloum en face du Palais du Peuple est en voie de disparition sous les silences respectifs des populations riveraines qui semblent impuissantes et des autorités connues pour leurs gourmandises. Quand l’argent parle, elles (les autorités guinéennes) se taisent.
Nous sommes face à une catastrophe écologique et environnementale qui nous interpelle tous en tant que guinéens. Le Président Sidya TOURE avait dans une émission à grande écoute plaider à épargner ce lac, le seul qui restait. Mais hélas !
Fodé BALDE, Responsable Communication digitale UFR

A propos guiquo-admin

Check Also

N’Zerekoré : Une fille de 17 ans fait exprès d’incendier la maison de sa mère !

Une de de 17 ans a fait exprès de brûler la maison de sa maman …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.