Accueil / Sports / Culture / La Mission de l’ONU au Mali réhabilite la Maison des artisans
POLYCOPIÉ - La MINUSMA a lancé un projet de réhabilitation de la Maison des artisans, à Tombouctou, visant à renforcer leurs capacités et à contribuer à réduire les violences communautaires dans ce pays. Foto: MINUSMA/Photo de presse/dpa

La Mission de l’ONU au Mali réhabilite la Maison des artisans

Au plus fort de la crise en 2012, plusieurs artisans ont perdu leurs équipements et outils et leur Maison a quasiment été abandonnée.

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) a lancé un projet de réhabilitation de la Maison des artisans, à Tombouctou, visant à renforcer leurs capacités et à contribuer à réduire les violences communautaires dans ce pays. La MINUSMA a annoncé qu’un autre volet de ce projet allait suivre pour former et équiper 60 jeunes demandeurs d’emplois, dans les filières de la coiffure, de la cordonnerie, de la forge, de la tannerie, de la bijouterie, de la maroquinerie et de la couture.

Le projet de la Maison des artisans, qui bénéficiera à 316 artisans et coûtera 86 000 dollars, stimulera la création artisanale, assurera la formation et le perfectionnement de ses usagers et améliorera l’écoulement de leurs produits, a annoncé la MINUSMA. En plus du renforcement des capacités des artisans en matière de conservation du patrimoine, le projet leur fournira du matériel et des équipements de travail. Un site web sera mis sur pied pour favoriser les ventes en ligne des productions et une plus grande visibilité mondiale. Au plus fort de la crise en 2012, plusieurs artisans ont perdu leurs équipements et outils et leur Maison a quasiment été abandonnée. « Ce lieu qui jadis accueillait des visiteurs du monde entier, peine aujourd’hui à fonctionner normalement », a-t-on ajouté.

« Je suis convaincu que cette action sera le moteur de la relance de nos activités et contribuera à la valorisation d’une création artistique afin de se relever des coups durs », a déclaré le secrétaire administratif de l’association des artisans de Tombouctou, Kalifa Barou Dicko. Fondée au Ve siècle, Tombouctou est classée patrimoine mondial « en raison de sa valeur universelle exceptionnelle en tant que capitale intellectuelle et spirituelle de l’Afrique aux XVe et XVIe siècles », indique l’UNESCO. Elle est l’une des villes d’Afrique dont le nom est le plus chargé d’histoire.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Musique : A la découverte d’Ibrahima Blasco KABA alias BLASCO un étoile montante

L’arène du Hip Hop guinéen continue  d’être alimenter par des jeunes talentueux. Notre rédaction s’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.