Accueil / Société / Protection de l’environnement: Un projet de lutte contre le mercure dans les mines d’or en Guinée
POLYCOPIÉ - Le projet est financé par le FEM qui lutte contre l'utilisation du mercure dans l'extraction de l'or qui est l'activité la plus polluante par ce produit au monde. Photo: Ministère guinéen de l'Environnement/Photo de presse/dpa

Protection de l’environnement: Un projet de lutte contre le mercure dans les mines d’or en Guinée

Le projet est financé par le FEM qui lutte contre l’utilisation du mercure dans l’extraction de l’or qui est l’activité la plus polluante par ce produit au monde.

Le Fonds pour l’environnement Mondial (FEM) a accordé à la Guinée cinq millions de dollars pour un programme de cinq ans visant à lutter contre l’utilisation du mercure dans le secteur de l’extraction artisanale de l’or.

« Dans un cadre global, ce nouveau projet permettra de favoriser l’émergence d’une exploitation minière rentable et entièrement respectueuse de l’environnement », a indiqué le ministère guinéen de l’Environnement et du Développement durable.

Le financement s’inscrit dans le cadre du projet planetGold dirigé par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et soutenu par le FEM. En 2021, le FEM a approuvé l’extension du projet à huit nouveaux pays dont la Guinée.

Il intervient également à la veille du lancement du projet planetGold Guinée que le FEM se propose d’organiser via un atelier en partenariat avec le ministère guinéen de l’Environnement. L’atelier sera suivi de la tenue de la session inaugurale du comité de pilotage du projet.

Le programme planetGOLD travaille en partenariat avec les gouvernements, le secteur privé et les communautés de l’extraction artisanale et à petite échelle de l’or pour améliorer les pratiques de production et l’environnement de travail des mineurs artisanaux.

Selon les chiffres du gouvernement guinéen, le pays produit annuellement 8 à 10 tonnes d’or. Les réserves potentielles sont estimées à 700 tonnes et le potentiel global à plus de 10 000 tonnes d’or. La partie nord-est de la Guinée abrite un important gisement aurifère.

Les mineurs artisanaux produisent 20 pour cent de l’or mondial chaque année et nombre de ces petits exploitants utilisent le mercure, un produit hautement toxique, pour extraire de l’or, ce qui fait du secteur la plus grande source de pollution par le mercure au monde.

 

Avec dpa-news

A propos guiquo-admin

Check Also

Guinée/Libération de 16 détenus à la maison centrale de Conakry : une initiative du Garde des Sceaux pour les droits de l’Homme

Ce mardi 23 juillet 2024, le Garde des Sceaux, Ministre de Justice et des Droits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *