Accueil / Sports / FEGUIFOOT D’Antonio Souare : une fédération budgétivore, irresponsable et incapable

FEGUIFOOT D’Antonio Souare : une fédération budgétivore, irresponsable et incapable

À l’image de ce qui se passe dans les autres fédérations en matière de bonne gouvernance, comparée à celle du Sénégal dont la prestation du président dans la vidéo ci-dessous se passe de commentaires, la feguifoot du voyou Antonio Souare n’a qu’une seule voie à suivre pour sauver les meubles afin de donner un espoir de faire renaître notre football de ses cendres : DÉGAGER, céder la place à cette catégorie de dirigeants dont rêvent les acteurs sportifs qui n’ouvrera que pour son salut, son épanouissement loin des scandales à répétition dont est friand notre Antonio national avec sa clique de minables amateurs.

Le dernier scandale en date ?

La fgf a été incapable de payer des primes de victoire aux joueurs du syli national lors de leur match amical gagné à Faro au Portugal contre le Cap-Vert.

 

Pour ce motif incompréhensible alors que la fédération regorge d’assez de moyens financiers fournis par la Fifa et la Caf pour faire face à cette dépense quasi-dérisoire ( moins de 30 000 $ pour une équipe décimée par le Covid par la faute de l’amateurisme de la même fédération ),le second match n’a pu se tenir, les joueurs ayant refusé de prester pour les beaux yeux du rapace Antonio introuvable au regroupement alors que tels événements signent toujours la présence du premier responsable de l’institution pour parer éventuellement au plus pressé.Souare fuit en toute irresponsabilité ce genre de retrouvailles des lors qu’il sait qu’il peut être amené à mettre la main à la poche pour acquitter  des dépenses justifiées, honorables et surtout relevant de son ressort.

 

Il ne suit l’équipe nationale dans ses déplacements que lorsqu’il est assuré que toutes les charges sont supportées par l’état comme d’habitude.

 

En ce moment, et à cette unique condition il est prompt à s’exhiber et faire croire aux naïfs que tout viendrait de sa poche. Quel roublard, ce honteux président de la fédération !Infatigable de rouler permanemment tout le monde dans la farine.

Le modèle donc du président Senghor du Sénégal en matière de gouvernance devrait servir de leçon au ministère des sports que dirige Bantama Sow pour amener Antonio à respecter le minimum dans la gestion de la chose nationale.

 

Un compte rendu détaillé publique est fait devant les médias pour présenter les moindres détails de l’organisation de chaque événement dans une totale transparence comme l’orthodoxie le recommande.( La fédération Sénégalaise a supporté à elle seule plus de 400 000 $ pour les 2 matchs amicaux de date fifa de ce mois d’octobre; affrétant à sa charge en Aller et retour le déplacement de l’équipe pour le Maroc.)

 

Le ministère des sports,la tutelle, est respecté et n’est sollicité qu’en appoint en y apportant les preuves matérielles du pourquoi et du comment avec déférence de sa sollicitation.

Contrairement à Antonio Souare qui traite le ministère des sports et son ministre d’état Bantama Sow avec dédain. Je rappelle que depuis plus de 2 mois que le ministre Sow a par courrier demandé à la comique fédération de lui présenter la situation des encaissements et des dépenses des aides astronomiques des institutions fífa/caf ( estimés en plusieurs millions de dollars surtout en cette période de pandémie )pour lui permettre d’évaluer en toute connaissance de cause ses interventions envers ladite fédération face à ses récurrentes sollicitations, aucune réponse n’est parvenue à date au département.

 

Antonio Souare se comporte comme s’il s’agissait de sa Guinee Games, son entreprise de lotos sportifs, confondant sa caisse personnelle à celle de la fédération sans aucun compte rendu à qui que ce soit. Gonflé pour rien qu’il est, il n’a de respect pour personne comme s’il n’allait pas au WC.

 

Il se croit au centre du monde sans aucun fondement alors qu’il n’est qu’une piètre personne qui ne gère que des affaires louches. Il faut être en Guinée pour voir un tel énergumène prospérer dans la fausseté en toute impunité.

Dans tous les cas la conférence de presse du président de la fédération sénégalaise de football que je vous propose ci-dessous, relative à l’organisation des mêmes matchs amicaux des dates fifa de ce mois d’octobre vous permettra de faire un parallèle entre ce qui se passe normalement chez les autres et ce qui se fait très anormalement chez nous.

Lanfia Konate

Cliquer svp pour visionner la vidéo

 

 

https://www.seneweb.com/news/Video/me-augustin-senghor-laquo-financierement_n_331240.html

 

 

A propos guiquo-admin

Check Also

Fédération Guinéenne de Football : un univers de menteurs

La feguifoot communique sur son site que le match amical prévu mardi prochain contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.